Les entreprises des composants électroniques et IT tirent l’innovation

Dans l’édition 2012 du Top 100 des entreprises mondiales les plus innovantes, Thomson distingue 21 entreprises du monde des semi-conducteurs et du matériel informatique. Faisant de ces deux secteurs du IT u moteur de l’innovation dans le monde. La France, 3e dans le monde, y est représenté par 13 entreprises dont Alcatel-Lucent.

Les secteurs des semi-conducteurs et des composants informatiques, ainsi que celui du matériel informatique sont les secteurs les plus générateurs d’innovation, nous apprend le classement 2012 des 100 entreprises mondiales le plus innovantes, réalisé par Thomson Reuters. Ce baromètre, qui distingue les entreprises en fonction du nombre de brevets déposés (mais également de leur succès dans plusieurs pays, leur notoriété et le nombre d’approbation par rapport aux soumissions), répertorie ainsi 18 entreprises du secteur des semi-conducteurs et 13 autres issues du monde du matériel informatique. L'IT se positionne devant la chimie (8), l’automobile, les télécommunications et les transports (7 entreprises respectivement). 

Logiquement, on retrouve les ténors du secteur. Dans les composants électroniques sont ainsi cités Intel, AMD, LSI, Marvell, Qualcomm, Samsung Electronics, Texas Instrument et STMicroelectronics - pour ne citer que les plus connus. Manque toutefois à l’appel le Britannique ARM, dont le modèle d’architecture connait un engouement dans le domaine de la mobilité et bientôt des serveurs. Surtout, le modèle économique repose sur la revente de licences. 

Du côté du matériel informatique, les géants du IT, comme IBM, HP, Hitachi et EMC, côtoient des spécialistes de l’impression comme Brother ou Canon ou du disque dur (Seagate). 

Autre enseignement, les entreprises du logiciel dans le monde ne sont que faiblement représentées dans le classement Thomson Reuters : seulement 2 entreprises y sont recensées (Microsoft et Symantec) contre 4 dans le classement 2011.  Elles se retrouvent alors distancées par le secteur des télécommunications qui classe 7 acteurs parmi le Top 100 des sociétés les plus innovantes dans le monde. Parmi lesquelles, on retrouve AT&T, Avaya, Ericsson, Motorola, NTT, Alcatel-Lucent....et Apple. 

Enfin, seule une entreprise du secteur de la recherche sur Internet ou des systèmes de navigation a répondu aux critères d’éligibilité de Thomson : Google. Notons que le moteur de recherche n’y était pas présent en 2011. 

Dans le secteur des composants électroniques, les Etats-Unis dominent. Quelques 12 entreprises (sur 18) sont américaines. Loin devant le Japon (2), la Corée du Sud (2) et la Suisse (2). Le classement de Thomson distingue l’innovation de 8 entreprises japonaises dans le matériel informatique, contre 5 américaines. 

Et la France ? Quelque 13 entreprises ont été retenues dans le Top 100 de Thomson Reuters. Plaçant ainsi l’Hexagone à la 3e place mondiale, derrière les Etats-Unis et le Japon. Surtout, la France est le premier pays européen du Top 100, devant la Suisse, la Suède, l’Allemagne (1 unique entreprise) et la Belgique - les seuls pays du Vieux Continent ayant des entreprises passant les critères de Thomson. 

On retrouve Alcatel-Lucent sur le segment des Télécoms. C’est la seule entreprise française du numérique et du IT à s’être distinguée dans le baromètre Thomson. Le secteur scientifique s’est  notamment distingué avec le CNRS, le CEA et l’IFP, Snecma et Thalès Valeo et Renault pour le secteur automobile et les transports, Saint-Gobain et Michelin pour l’industrie, L’Oréal pour les produits de consommation, Arkema pour la chimie et enfin EADS pour l’aérospatial.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close