Services en ligne : les Français en perte de confiance

Pour la 3e année consécutive, la Caisse des Dépôts et l’ACSEL ont publié leur baromètre sur la confiance des Français dans le numérique.

Pour la 3e année consécutive, la Caisse des Dépôts et l’ACSEL ont publié leur baromètre sur la confiance des Français dans le numérique. Et le résultat est contradictoire. Si les Français sont toujours plus nombreux à utiliser des services numériques (86 %), ils marquent aussi une méfiance plus importante vis-à-vis de ceux-ci.

Ainsi l’e-administration perd 10 points par rapport au baromètre différent, et l’e-commerce 3 points. Seule la banque en ligne reste stable. La multiplication de labels et autres déclarations de garantie ne suffit pas : seuls 29 % des Français font confiance aux sites administratifs, 28 % aux différents labels de site d'e-commerce et 28 % aux politiques de confidentialité des réseaux sociaux.  Plus concrètement, 40 % d’entre eux craignent une utilisation abusive des données par l’administration,  48 % de leurs données bancaires et commerciales et 85 % le piratage de leurs comptes sur les sites marchands.

Pourtant, Fleur Pellerin, ministre chargée des petites et moyennes entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique, se veut rassurante : « Ce gouvernement met fin à une vision simpliste d'internet, qui a trop prospéré ces dernières années. Cette vision ne correspondait pas à ce qu'attendent les Français, comme le montre ce baromètre. Aujourd’hui, l’engagement du gouvernement, c’est de renforcer la confiance des internautes en proposant une offre sécurisée et conforme aux usages. » Sans plus de précisions.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close