Microsoft stoppe ses abonnements TechNet

Microsoft a décidé d’abandonner les abonnements à son service TechNet, un service payant vieux de 15 ans, dont la vocation était de proposer aux entreprises ainsi qu’aux DSI des versions d’évaluations de produits de la marque afin de les évaluer, tester et planifier leurs éventuels déploiements.

Microsoft a décidé d’abandonner les abonnements à son service TechNet, un service payant vieux de 15 ans, dont la vocation était de proposer aux entreprises ainsi qu’aux DSI des versions d’évaluations de produits de la marque afin de les évaluer, tester et planifier leurs éventuels déploiements.

Si l’éditeur confirme conserver le portail d’informations et de ressources TechNet, il entend supprimer les très précieux abonnements au service dès le 30 août 2013, date à partir de laquelle plus aucune souscription ne sera possible. Les entreprises pourront encore s’abonner jusqu’à cette date butoir, et auront jusqu’au 30 septembre 2013 pour activer leur compte. Les contrats d’abonnement en cours ou souscrit jusqu'à cette date ne pourront ensuite plus être renouvelés une fois leur date d'échéance atteinte, indique Microsoft dans une FAQ mise en place sur le site TechNet.

Sur ce site, Microsoft se défend d’associer l’arrêt de ses abonnements à toute forme de piratage. Le service, qui propose notamment des clés d’activitation avec les logiciels d’évaluation, avait été pointé du doigt comme étant une manne pour les pirates. Microsoft avait peu à peu durci les conditions d'utilisation, et d’attribution de clés, au sein de son service.

L’éditeur préfère y voir une façon de privilégier la gratuité des versions d’évaluation limitée dans le temps : «Microsoft supprime le service Abonnements TechNet pour se concentrer sur le développement de ses offres gratuites, dont les ressources d'évaluation par l'intermédiaire du Centre d'évaluation TechNet, les formations proposées par des experts dans le cadre de l'Académie virtuelle Microsoft et un support technique assuré par la communauté sur les forums TechNet», écrit l'éditeur dans cette même FAQ. Des services qui «offrent une expérience équivalente», résume-t-il. Les abonnements MSDN, qui visent les développeurs, survivront quant à eux à cette purge.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close