Cet article fait partie de notre guide: Prism : un scandale aux vastes retombées

Avec Mozy, EMC se dote d’une offre de cloud public à destination des entreprises

Acheté en 2007 par EMC, Mozy se contentait jusqu’à présent de satisfaire une clientèle de particuliers et de très petites entreprises. Réintégré dans le giron de la maison-mère en janvier dernier, il servira désormais de fer de lance pour le cloud public d’EMC.

Jusqu'à récemment, EMC semblait relativement indifférent au destin de Mozy qu'il avait pourtant racheté en 2007. Après avoir tranquillement laissé ce service de sauvegarde en ligne vivre sa vie, il l’avait placé en 2011 sous la garde de sa filiale VMWare.

Malgré de grandes ambitions, celui-ci n’en a rien fait de spécial si ce n’est Stash, un service de synchronisation des données entre ordinateurs, tablettes et smartphones toujours en bêta. Mozy est donc rentré au bercail en janvier 2013. Et EMC, après un lifting de la marque en « Mozy by EMC », veut désormais intégrer Mozy dans sa suite de produits de sauvegarde et d’archivage, en tant qu’offre de cloud public dans cette gamme.

Pour Claire Galbois-Alcaix, senior marketing manager de Mozy, cela « va permettre d’offrir des produits de sauvegarde à distance complémentaires aux autres offres de sauvegarde d’EMC, des produits particulièrement adaptés aux entreprises avec des employés nomades (ordinateurs et tablettes) ou à un site distant qui n'est pas connecté en permanence au réseau d’entreprise. » L’offre proposée sera celle de Mozy Entreprise, lancée l’an dernier.

De plus, pour se protéger des inquiétudes soulevées par le Patriot Act, et amplifiées par Prism, Mozy met en avant la possibilité pour les utilisateurs de chiffrer eux-mêmes leurs données avec la clé de leur choix, avant d’utiliser ses services où les données reçues seront à leur tour chiffrées. Côté service, par rapport à ses deux autres offres, Mozy Home (pour le grand public) et Mozy Pro (pour les PME), la version Entreprise est dôtée d’une console d’administration plus puissante avec un contrôle assez fin sur l’accès des utilisateurs aux données (lancer la restauration ou non, accéder en lecture seule ou en écriture sur un support mobile, etc) et permet également le déploiement en arrière-plan des tâches en cours du logiciel.

Outre ses canaux de distribution habituels (en direct, par des revendeurs ou en marque blanche), Mozy s’appuiera désormais sur les relais d’EMC et intégrera en particulier la plate-forme Velocity des revendeurs. « Nous attendons de grosses opportunités grâce à ce canal, » souligne Claire Galbois-Alcaix, qui précise que pour l’instant les revenus de Mozy se répartissent de façon équitable sur ses trois offres : Home, Pro et Entreprise.

EMC booste RSA avec Aveska

EMC a annoncé avoir acheté Aveska, un spécialiste américain de la gestion d’accès et d’identité « business driven ». Une démarche où la gestion d’accès serait confiée directement aux directions métiers et non plus à la DSI. Les solutions d’Aveska intègreront RSA et serviront à donner un accès sécurisé aux applications des utilisateurs aussi bien sur site qu’à travers le cloud. Reste à voir comment EMC va intégrer ces produits alors que, dans de nombreuses situations, ils présentent des redondances évidentes avec des solutions maisons. Le montant de cette acquisition n'a pas été dévoilé.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close