Steve Ballmer active le nouveau Microsoft

Le Pdg de Microsoft Steve Ballmer a officiellement présenté la nouvelle organisation du groupe dont l’une des ambitions est d’unifier l’ingénierie par pôles de produits. Microsoft veut se remettre en ordre de marche.

Après des semaines de rumeurs, Steve Ballmer, Pdg du groupe, a officiellement présenté l’organisation qu’il comptait désormais donner à Microsoft. Un «reboot» du premier éditeur de logiciels au monde dont l’objectif est d’aligner Microsoft sur une unique stratégie, un Microsoft - «One Microsoft», pour reprendre les termes du bouillonnant Pdg dans un email envoyé aux employés du groupe.

L’un des grands axes de cette ré-organisation est la volonté de Microsoft d’accélérer les développements ainsi que la mise à disposition de ses produits sur le marché, mais également - surtout - de pouvoir s’aligner sur le desiderata du marché et de ses exigences en matière de produits et de consommation du numérique. Consumérisation de l'IT, montée en puissance de la mobilité, des tablettes et des smartphones - et surtout baisse drastique des ventes de PC - , Microsoft doit trouver son rythme de croisière et s’aligner afin d’influer un vent favorable en matière d’exécution de la stratégie et de l’innovation.

Un point sur lequel insiste Steve Ballmer dans son email. «Notre stratégie se focalisera sur la création d'une famille de terminaux et de services pour les consommateurs et les entreprises qui serviront à tous dans le monde entier que ce soit à la maison, au travail, dans une situation de mobilité pour leurs activités principales», écrit le Pdg. Une synergie souhaitée entre toutes les technologies en somme. «Nous considérerons notre ligne de produits d’une façon globale et non comme une série d'îlots», poursuit-il.

Quatre unités orientées ingénieries

Pour mettre en musique ce discours, l’éditeur de Redmond tire un trait sur son organisation par famille de produits qui jusqu’alors concentrait ses gammes. Finies les divisions Windows, Server and Tools, Online Services, Entertainment and Device ou encore Business Division. Dans le nouveau dispositif, il est davantage question de regrouper les solutions du groupe par leur technologie et ingénierie. Symbole de cette stratégie, Windows, le vaisseau amiral du groupe, se retrouve ainsi logé, aux côtés de Windows Phone, ainsi que du système de la Xbox, de Windows Server et des services cloud dit «core» dans l’unité Operating Systems Engineering, qui formera la première des quatre unités opérationnelles.

Celle-ci est dirigée par Terry Myerson, en charge jusqu’alors des activités Windows Phone. «Nous allons rassembler nos travaux disparates liés à l’ingénierie dans un ensemble cohérent fédérant nos activités», écrit encore Steve Ballmer. Autre pièce de la restructuration du groupe, Devices and Studios Engineering Group, qui s’attellera quant à elle aux activités hardware de Microsoft ainsi qu’à la collaboration avec les partenaires constructeurs.

Julie Larson-Green en prendra la tête. Elle avait comblé le départ de Steven Sinofsky en novembre 2012 et pris la direction de l’ingénierie Windows. Qi Lu, qui dirigeait jusqu’alors la division Online Business, prend en charge les activités liées aux applications et services en matière de productivité, de collaboration et de recherche (Office, Sharepoint, Lync, etc...) au sein de l’unité Applications and Services Engineering Group.

Les activités liées à la gamme Dynamics (ERP et CRM) n’y sont pas incluses et sont rassemblées dans une unité séparée sous la houlette de Kirill Tatarinov. Enfin, dernier pilier de ce découpage, l’unité Cloud and Enterprise Engineering Group, dirigée par Satya Nadella qui prend en charge toutes les solutions tournées vers les entreprises, comme les datacenters, les bases de données, les outils de développements, etc. Satya Nadella était jusqu’alors senior vice président de la division Server & Tools.

A ces unités s’ajoutent celles dédiées à la recherche (dirigée par Eric Rudder), le marketing (Tami Reller), la RH (Lisa Brummel) et les affaires légales (toujours Brad Smith). Tony Bates qui dirigeait les activités liées à Skype est confirmé à la tête de l’unité Business Development and Evangelism Group. Kevin Turner reste quant à lui le directeur opérationnel (COO) du groupe.

Enfin Kurt DelBene, en charge des activités Office, prend sa retraite, annonce également Microsoft. Autre cadre du groupe, Craig Mundie quant à lui, sera dédié à un «projet spécial» aux côtés de Steve Ballmer. A partir de 2014, il occupera un poste de consultant, jusqu’à son départ à la fin de l’année.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close