Orange lance une offre de backup en cloud et renforce ses offres IaaS

La SSII lancera à la mi-décembre son offre de sauvegarde en nuage et prépare aussi une évolution de son offre IaaS enrichie de services managés. Il étudie aussi la possibilité de proposer sa propre offre PaaS

Orange Business Services a profité de l’EMC Forum de Paris pour annoncer un renforcement de ses offres de cloud à destination des entreprises avec le lancement de son Offre Flexible Computing Backup, une solution de sauvegarde en nuage des postes clients et des serveurs. L’opérateur a aussi profité du salon pour faire le point avec StratégiesCloud sur les évolutions de ses offres de cloud d’infrastructure Flexible Computing.

 

Sauvegarde dans les nuages

Comme l’explique Delphine Fontaine, en charge des offres de sauvegarde et de stockage chez Orange Business Services, l’objectif de la SSII avec cette offre est de répondre aux besoins des entreprises à la recherche d’une solution simple et économique pour la sauvegarde de leurs serveurs en agence et d’une solution simple, conviviale et performante pour le backup des postes de travail des utilisateurs. L’offre s’appuie sur la technologie de sauvegarde dédupliquée à la source Avamar d’EMC, l’une des solutions de déduplication les plus éprouvées du marché.

Pour la construction de l’offre Flexible Computing Backup, Orange a bâti une plate-forme de sauvegarde mutualisée et multilocataire (« multitenant ») dans ses datacenters qui s’appuie sur des appliances Avamar. Cette plate-forme permet à chaque entreprise de disposer d’une console centralisée de sauvegarde dans laquelle l’administrateur définit sa politique de backup et délègue éventuellement certaines prérogatives d’administration à des tiers (responsables informatique en agence…).

L’un des avantages de l’offre réside dans les taux de déduplication élevés que permet la plate-forme Avamar. Un avantage d’autant plus élevé que la déduplication est mutualisée. Ainsi si un client a déjà sauvegardé un poste de travail sous Windows 7, tous les autres clients vont en bénéficier puisque la plate-forme détectera l’existence d’une sauvegarde dédupliquée de Windows . Un poste client en cours de sauvegarde n’aura ainsi pas à envoyer les données de son OS mais se bornera pour l’essentiel à envoyer les données utilisateurs.  Résultat, moins de données à envoyer, donc des sauvegardes bien plus rapides et surtout un prix réduit. En effet, la facturation s’effectue au Gigaoctet dédupliqué sauvegardé.

Actuellement en phase de test auprès de clients pilotes, Flexible Computing Backup sera disponible à la mi-décembre et s’adressera aux clients des offres VPN Orange. Le service sera proposé sous forme clé en main avec un accompagnement des clients dans l'installation des agents de sauvegarde et une formation à l’outil.  Dans un premier temps, le service sera limité aux clients français avant d’être étendu à l’échelle internationale.

 

Une offre de cloud d’infrastructure qui s’enrichit

Tout en développant ses offres de sauvegarde, Orange continue à pousser ses offres de cloud computing d’infrastructure. Le navire amiral de son offre de cloud public est aujourd’hui Flexible computing Express son offre d’hébergement de machines virtuelles Contrairement à un Amazon, Orange ne vend toutefois pas de la machine virtuelle à l’unité mais se concentre sur la notion de « Virtual Datacenter ». Ce datacenter virtuel n’est toutefois pas compatible avec vCloud pour l’instant, mais une migration des offres pour supporter vCloud est prévue. Elle permettra dans le courant 2012 d’orchestrer des mouvements de machines virtuelles d’un datacenter virtualisé avec VMware vers le nuage Orange. Orange met aussi en avant plusieurs avantages pour son offre Flexible Computing Express. Tout d’abord en matière de sécurité. Ainsi les datacenters virtuels sont protégés par un service de pare-feu opéré par la SSII. De même, l’accès à la console d’administration des VM se fait par un mécanisme d’authentification forte à base de soft token. De quoi assurer une bien meilleure protection qu’avec un simple accès par mot de passe.

Un autre avantage mis en avant par OBS est la disponibilité de plusieurs niveaux de qualité de service pour le stockage primaire, un en mode SAN et un autre en mode NAS. L’opérateur maintient également de multiples instances OS prête à l’emploi pour les principaux OS du marché. Enfin, un dernier avantage est l’attribution d’un responsable clientèle dédié.

Ces « bonus » ont un impact sur la facturation puisque le prix de base est de 200€ par mois pour 2GHz de puissance CPU et ils s’accompagnent aussi d’une flexibilité contractuelle réduite puisque la SSII offre des contrats de 3 mois, 1 an et 3 ans.

 

Offre managée et regards vers le PaaS pour 2012

Pour l’avenir, Orange Business Services étudie plusieurs pistes d’évolution de son offre avec notamment le lancement attendue pour le premier trimestre 2012 de Flexible Computing Premium, une offre de cloud d’infrastructure matinée de service managé. Ainsi OBS assurera pour ses clients le maintien en condition opérationnelle des systèmes d’exploitation de leurs VM ainsi que la maintenance d’une sélection composants. La SSII étudie enfin l’opportunité de lancer une offre PaaS, une offre qui s’appuierait naturellement sur son offre de cloud d’infrastructure…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close