Orange greffe un service de stockage à son cloud

Orange Cloud for Business a présenté son offre Flexible Storage, un service de sauvegarde, de partage et de synchronisation de fichiers pour étoffer son offre cloud.

« A l’intersection des offres de cloud d’infrastructure et du développement des usages en matière de mobilité ». C’est ainsi que Philippe Laplane, directeur général de la nouvelle entité Cloud d’Orange Business Services, Orange Cloud for Business, a positionné hier, jeudi 3 avril, son tout nouveau service cloud, Flexible Storage. Il s'agit d'un service de stockage, de partage et de synchronisation des données à destination des entreprises (grands comptes ou PME) qui vient étoffer la gamme de services cloud (voir également encadré) commercialisée par le groupe, et qui comprend Flexible Computing Advanced (Iaas, en pilote depuis décembre 2013) ou encore Cloud Coach (un service d’accompagnement des entreprises vers le Cloud, annoncé l’année dernière).

Un accord avec Accenture pour accompagner les entreprises vers le Cloud

Se positionnant en accompagnateur des entreprises dans leur transformation vers le cloud, Orange a annoncé avoir scellé un accord avec Accenture sur la France. Ce partenariat vise à « développer l’écosystème » d’Orange, rappelle Philippe Laplane, pour proposer aux grandes entreprises une gamme de services de bout en bout et les faire avancer vers le Cloud. Accenture apportera ainsi son expertise « du conseil au développement » et Orange ses infrastructures cloud managées. « Des processus très complémentaires », confirme Orange.

Flexible Storage reprend grosso modo les mécanismes d'outils comme Dropbox, également répliqués à leur sauce par SFR , dans son offre Suite Stockage Cloud ou encore par Cloudwatt avec sa Cloudwatt-box, et par Numergy (avec Pydio).

L’offre d’Orange propose ainsi de partager et de synchroniser des documents entre différents types de terminaux - PC, smartphone et tablettes. Le service est accessible via un navigateur (sur un portail dédié) ou via une application mobile pour iOS et Android.

Orange a également développé un profil administrateur pour centraliser la gestion du service par un administrateur en entreprise. Un portail extranet permet de gérer les politiques d’accès, de droits et de sauvegarde par exemple. Il permet aussi aux équipes IT de gérer les attribution des droits, de suivre  en temps réel les espaces de stockage, le nombre de postes de travail, les serveurs et machines virtuelles sauvegardées, et de suivre les usages des collaborateurs. Le service s’interface avec Active Directory pour gérer les politiques d’accès depuis le SI de l’entreprise. Orange confirme que dans la V2, les fonctions d’intégration seront étendues via des API, « pour que le service soit utilisé au sein d’applications » explique Philippe Laplane.

L’un des points différenciants de l'offre selon Orange, est qu’avec Flexible Storage, « les entreprises peuvent compter sur un partenaire de confiance ». Le service s’adosse à l’infrastructure de son partenaire Cloudwatt (dont il est actionnaire) et est  hébergé dans le datacenter de dernière génération qu'orange a récemment inauguré en Normandie à Val-de-Reuil (de niveau Tier IV). L’accès au service peut se faire via Internet ou via un VPN Orange. Philippe Laplane explique que les données sont chiffrées et que le service bénéficie d’un service de déduplication de données à la source, qui permet « d’optimiser l’espace que l’on consomme ». « Les délais de sauvegarde quotidienne peuvent être diminués jusqu’à 10 fois », ce qui permet d'optimiser la bande passante réseau requise, précise Orange dans un communiqué.

Flexible Storage est commercialisé à l’usage ou au forfait (Orange parle de 3 euros / mois, plus un coût au Go), selon le nombre d’utilisateurs, de postes de travail, de serveurs sauvegardés ou de l’espace de stockage utilisés. Le service compte déjà 70 clients, précise encore le groupe.

 

Pour approfondir sur Backup en Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close