Carl Icahn renonce à racheter Dell

Le milliardaire Carl Icahn a décidé de jeter l’éponge, dans sa vaste offensive lancée il y a plusieurs mois, visant à bloquer le rachat du groupe Dell par son fondateur Michael Dell.

Michael Dell a désormais la voie libre. Le milliardaire Carl Icahn a décidé de jeter l’éponge, dans sa vaste offensive lancée il y a plusieurs mois, visant à bloquer le rachat du groupe Dell par son fondateur Michael Dell.
Dans une lettre adressée aux actionnaires du groupe publiée par nos confrères de All Things D, l’investisseur indique ne pas «poursuivre ses efforts à combattre la proposition de Michael Dell/Silver Lake» estimant qu’il est «presque impossible de remporter la bataille lors du vote du 12 septembre».
Carl Icah cite ainsi les modifications des conditions de votes des actionnaires souhaitées par Michael Dell, ainsi que le déc alage de ce même vote au 12 septembre pour expliquer sa décision. En repoussant ce vote, le Texan s’est selon lui assuré l’aval des actionnaires - et surtout de leur majorité -, qui trancheront inévitablement en faveur de son offre.
Reste qu’en jouant les troublions, le féroce investisseursest toute de même parvenu à ce que Dell et le fonds d’investissements Silver Lake ré-évalue leur offreà la hausse en juillet dernier. Faisant gagner au passage quelque 150 M$ à la valorisation de la société. Une offre de 25 milliards de dollars que le Texan avait d’ailleurs qualifié de «meilleure et dernière».

Dans sa lettre ouverte, Carl Icahn souligne être toujours opposé à ce montage, estimant l’offre trop basse et privant les actionnaires de «la possibilité de réaliser pleinement l’important potentiel de Dell».

Michael Dell a annoncé en février 2013 son intention de racheter Dell afin de sortir le groupe de la bourse américaine. Pour le Texan, il s’agissait de permettre au groupe de mieux se concentrer sur sa stratégie de recentrage sur le marché des entreprises et de s’extraire de la pression boursière. 

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close