Dell confirme des départs volontaires

Dell a finalement confirmé auprès de nos confères de The Register « qu’un petit de pourcentage de son effectif mondial » était concerné par un programme d’indemnité compris dans un plan de départs volontaires.

Dell a finalement confirmé auprès de nos confrères The Register « qu’un petit de pourcentage de son effectif mondial » était concerné par un programme d’indemnité compris dans un plan de départs volontaires. Sans donner véritablement de chiffres précis, le constructeur texan a indiqué avoir en effet mis en place des mesures pour optimiser ses activités, rationaliser ses opérations et améliorer son efficacité. La groupe a également assuré que des campagnes de recrutement étaient en cours dans les domaines du hardware et du développement logiciel notamment.

Citant des sources internes au groupe, nos confrères britanniques avaient plus tôt révélé que Dell s’apprêtait à licencier pas moins de 15 000 personnes dans le monde. Informations démenties donc par le Texan.

Dell est en plein coeur d’une restructuration qui vise à repositionner le groupe sur le segment des solutions pour les entreprises, et à extraire le Texan d’un marché des PC en berne, qui ne connait que la baisse depuis plusieurs trimestres.

Cette ré-organisation des activités est également liée au très médiatisé rachat du groupe par son fondateur Michael Dell pour 24,9 Md$, après un long feuilleton à rebondissement, qui a mis en scène plusieurs fonds d’investissements et le milliardaire Carl Icahn.  Ce rachat, bouclé fin octobre 2013, a également marqué la sortie de groupe Dell des cotations boursières, son fondateur souhaitant avoir les mains libres pour relancer le groupe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close