Temps réel : le carburant de la nouvelle révolution industrielle

Tout au long de l’année 2013, InnoverMaintenant.fr, blog édité par SAP France, permet aux experts de l’éditeur de donner leur point de vue sur la création de valeur par les systèmes d’information au service des entreprises.

Production à la demande, produits « augmentés » grâce aux services numériques, maintenance prédictive : autant d’évolutions qui permettent aux industriels de gagner en compétitivité ou d’améliorer leurs marges. A condition d’être en mesure de gérer l’information en temps réel.

L’économie est en phase de numérisation rapide. L’émergence d’entreprises géantes dans le secteur du numérique est là pour le confirmer. Mais le constat vaut aussi pour les autres secteurs de l’économie, y compris ceux produisant des biens tangibles qu’on pourrait penser épargnés par le phénomène. Pourtant même dans ces entreprises industrielles « traditionnelles », à un moment ou à un autre du processus de production, le numérique va rentrer en ligne de compte. C’est pourquoi la maîtrise de la technologie devient un critère de compétitivité clef dans tous les secteurs de l’économie, et plus particulièrement la maîtrise de l’information en temps réel.

Cette montée en puissance des problématiques temps réel s’explique par la conjonction de plusieurs phénomènes : l’obsolescence rapide des produits, leur propension à devenir communicants – du réfrigérateur au moteur d’avion – et aussi la modification des processus de production, avec des cycles qui se raccourcissent et une plus forte personnalisation des produits qui pousse de plus en plus d’entreprises à s’orienter vers une production à la demande. La conjonction de ces phénomènes – qui voient de nouvelles données inonder les systèmes d’information d’organisations plongées dans un environnement économique où personnalisation des offres et services autour du produit constitue des facteurs clefs de réussite – amène les directions des entreprises à la problématique du temps réel.

 

Lire la suite sur InnoverMaintenant.fr

Pour approfondir sur Applications métiers

MDM : un levier pour le BYOD Si mobilité a longtemps rimé avec déferlement incontrôlé des terminaux personnels des employés dans l’entreprise, ce n’est plus aujourd’hui le cas. Les craintes souvent évoquées et liées à ce phénomène dit de BYOD apparaissent largement dépassés. Au même titre que les discours encourageant à interdire à tout prix ces nouveaux usages technologiques. Désormais, il est question de chercher à retirer des gains de productivité et des économies de ces nouveaux usages. Mais également d’en aborder d’autres, en passant notamment par les applications métiers. Il s’agit désormais d’aller au-delà d’une simple gestion des terminaux mobiles pour s’intéresser à celle des applications mobiles, et plus loin, à la gestion d’une véritable mobilité d’entreprise. Les outils sont là. Les projets aussi. 

- ANNONCES GOOGLE

Close