Bull présente son smartphone Android sécurisé

Bull vient de profiter des Assises de la sécurité qui se tenaient du 2 au 5 octobre à Monaco pour dévoiler un smartphone android sécurisé, le Hoox.

Le groupe Bull vient de profiter des Assises de la sécurité pour présenter Hoox, son smartphone sécurisé.
 

Le Smartphone Hoox de Bull

Surfant sur la vague du scandale Prism, Bull souligne que son produit a a été «constitué autour de technologies de sécurité européennes.» Pour le constructeur français, l’appareil «répond aux contraintes de sécurité pour les données sensibles à diffusion restreinte», avec stockage et chiffrement local des données. Le groupe assure que son terminal «respecte les règles édictées par l’Anssi» et s’appuie sur un noyau Android spécifiquement «développé par les équipes de R&D de Bull Cybersécurité», épaulé par un processeur cryptographique «certifié EAL4+». 

Chiffrement des données locales et des communications

Le smartphone Hoox assure ainsi le chiffrement des données et de toutes les communications en AES sur 256 bits. Il est administrable à distance via une solution de MDM fournie par Bull. L’authentification de l’utilisateur peut se faire via le capteur d’empreintes digitales intégré comme par un token distinct.
Le smartphone Hook embarque un écran de 4,7 pouces et un processeur de type ARM Cortex-A5 doté de quatre coeurs cadencés à 1,2 Ghz et épaulé par 1 Go de mémoire vive. Il intègre 8 Go de stockage interne, une puce GPS, un accéléromètre et deux caméras - dont une de 5 mégapixels. Il est compatible avec les réseaux 2G/3G, mais fait l’impasse sur les réseaux 4G/LTE. Bull le commercialise à «environ 2000 €».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close