Les datacenters modulaires, plus efficaces que les datacenters traditionnels

Selon une étude de DCD Intelligence, le coût d'un datacenter modulaire serait environ 14% plus faible que celui d'un datacenter traditionnel. Sans compter les autres bénéfices comme la rapidité de déploiement.

Le coût d’un datacenter modulaire par rapport peut être 14% inférieur à celui d’un datacenter traditionnel selon une étude menée par DCD Intelligence (le gain de 13 à 14% est mesuré pour un datacenter moyen de 4 MW). L’étude, sponsorisée par IO et Colt, deux supporters avérés des datacenters modulaires, révèle que du fait de leur densité supérieure et de leur meilleur usage de l’espace, les datacenter modulaires atteignent un niveau de PUE (Power Usage Effectiveness) bien meilleur que celui des datacenters traditionnels.

Le PUE est le ratio entre l’électricité consommée par le datacenter et l’électricité effectivement délivrée aux ressources informatiques. Il permet de déterminer l’efficacité énergétique d’un datacenter.

Un datacenter modulaire

Selon l’étude, la tendance des entreprises à privilégier la construction de datacenter en dur plutôt que de recourir à des datacenter modulaires se traduit par un gaspillage de capital. Un datacenter modulaire est différent d’un datacenter classique en ce sens qu’il s’agit d’une infrastructure « portable » conçue pour être déployée rapidement, avec une grande efficacité énergétique – DCD estime l’économie en énergie à 18,5% entre un datacenter traditionnel de 1MW et un datacenter modulaire de même capacité – et une grande densité. Il peut être expédié partout dans le monde et être installé partout où l’on dispose d’une source d’alimentation stable, d’une connectivité réseau et d’une source de refroidissement (en général une alimentation en eau réfrigérée).

Plusieurs fournisseurs comme SGI, HP, Cisco ou Dell fournissent des solutions de datacenters modulaires sous la forme de conteneurs ou de « packs » (dans le cas de Dell).

CapGemini a opté pour un datacenter modulaire pour son nouveau datacenter baptisé Merlin (basé à Swindon en Angleterre). Cette installation a un PUE estimé entre 1,03 et 1,07. Airbus a opté pour des datacenters en conteneurs d’HP pour ses besoins de calculs à Toulouse et Hambourg.

Chris Drake, l’analyste qui a rédigé le rapport pour DCD Intelligence note toutefois qu’il est important de voir qu’il existe un vaste nombre de produits dit modulaires ; tous n’offrent pas le même niveau de standardisation, de certification et de support aux utilisateurs ». Il souligne que si le rapport dégage de grandes tendances, le potentiel de gain sera fonction du scénario et de la solution retenue. En clair toutes les solutions de datacenter modulaires ne se valent pas.

Le rapport note toutefois une forte progression des investissements dans des infrastructures modulaires. En France par exemple, les investissements dans ce type d’infrastructures auraient progressé de 145% entre 2011 et 2013, contre 95% au Royaume-Uni et 33% aux USA. Les entreprises souligne l’étude sont en particulier attirées par le temps très réduit de déploiement, par le fait que ces solutions pré-intégrées réduisent la complexité et améliore les performances.

L’un des derniers à se convertir à ce type de datacenter est la banque GoldMan Sachs qui a retenu la solution IO.Anywhere d’IO pour ses datacenters. La banque met notamment en avant l’aptitude à faire évoluer son datacenter simplement et de façon plus efficace ainsi que les gains de PUE.

 

Avec Archana Venkatraman, Computerweekly UK

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close