Orange raccorde NFC au SI des entreprises

Le 24 septembre dernier, Orange Business Services a lancé ses plates-formes NFC Services Center. LeMagIT revient avec Olivier Ondet, directeur marketing de la division relation client, sur la vocation de cette offre.

Parce que le segment du NFC est aujourd’hui mûr, il s’agit de faire entrer la technologie du sans contact mobile dans les systèmes d’information des entreprises et la connecter aux très critiques applications métiers. C’était ainsi le ton qu’Orange Business Services avait donné, lors du lancement fin septembre dernier de son NFC Service Center. Olivier Ondet, directeur marketing de la division relation client chez OBS est revenu avec la rédaction sur ces services et sur les ambitions du groupe en la matière.

Il faut dire que si pour OBS, le NFC est aujourd’hui une technologie qui est arrivée à maturité, la seconde étape a également été franchie : celle de la maturité de l’écosystème. «Le NFC, ça se passe maintenant, car l’écosystème est mûr», lance-t-il.  A savoir un parc de 4,5 millions de terminaux compatibles avec la norme sans contact. Sur le segment du grand public, 40% des terminaux sont NFC, poursuit-il. D’ici à 3 ans, ce taux montera à 50%. Autre indicateur de la maturité du secteur pour Olivier Ondet, le parc installé de terminaux de paiement compatibles NFC qui se porte à environ 150 000 d’unités dans l’hexagone, avec 15% de ce parc dont les fonctions NFC sont activés - en progression de 5 points sur les derniers mois. «Les commerçants sont prêts», assure-t-il, confiant.

Pour OBS, les fondamentaux sont bien là. Reste à stimuler et à dynamiser les usages. Et sur ce terrain, l‘AFSCM (Association Française du Sans Contact Mobile) que LeMagIT avait rencontrée en juillet dernier, avait bien évoqué des avancées en terme d’adoption dans certains secteurs d’activités comme les services bancaires et les transports - comme le projet très médiatisé de la ville de Strasbourg. Mais «nous sommes toujours en phase de construction» avait résumé Thierry Millet, le président de l’association.

Avec NFC Service Center, Orange Business Services a pour ambition de favoriser l’éclosion de services. Mais ne cible pas les projets réduits, comme il avait pu le faire en incluant une option NFC à son environnement de développement Mobile Web Edition - à destination des départements marketing. Cette plate-forme entend davantage faire  «le lien entre l’entreprise et les consommateurs», explique Olivier Ondet, et ce, avec des projets de grande envergure, liés surtout à l’émulation et à la virtualisation de cartes et de badges notamment. Transports, services de paiement ou encore gestion des accès d’une entreprises - le siège d’Orange à Saint-Denis - sont des exemples cités par Olivier Ondet.

Ainsi s’inscrit NFC Service Center. Il s’agit ainsi d’une technologie qui permet de concevoir des services NFC sécurisés et de les déployer vers les terminaux compatibles des utilisateurs - «comme avec un SMS», résume-t-il - et ce, sur les réseaux mobiles de quatre opérateurs en France (dont Orange, Bouygues et SFR). «90% des composants sont développés, 10 % sont de l’adaptation», poursuit-il. Des services de gestion à distance, de déploiement sont également apportés. Les développeurs d’une application d’entreprise souhaitant greffer un service NFC appellent les API des plate-formes NFC Service Center, hébergées dans les datacenters du groupe. NFC Service Center se décline en deux plate-formes : une pour les services ultra-sécurisés, hébergée notamment dans le datacenter de Val-de-Reuil, récemment inauguré. L’autre, multi-services, localisée dans le parc de centres du groupe.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close