DataPoste : La Poste structure sa démarche Open Data

La Poste déploie son programme DataPoste pour structurer la publication de ses données et encourager leur usage.

Cette semaine, La Poste a mis en route un ambition plan visant à favoriser l'ouverture des données du groupe et à stimuler une communauté d'utilisateurs et de développement. Ce plan baptisé DataPoste, articulé en trois étapes et trois dates, a pour objectif d'accélérer les initiatives déjà formulées par La Poste. Le groupe a en effet publié certaines de ses données, comme les horaires d'ouvertures des différents points de contacts (bureaux de poste, les agences ou encore les relais postaux) ajnsi que leurs situations géographiques et les différents services associés (comme les distributeurs de billet ou encore la mise à disposition de photocopieurs). La Poste est également un acteur actif dans le communauté Open Data française. Le groupe postal était partenaire du 4e concours DataConnexions, qui récompense les projets innovants réalisés à partir de données publiques et dont les résultats ont été publiés cette semaine.

L'heure est désormais à accélérer cette politique et à encourager leur usage. Le premier volet de DataPoste s'est ainsi tenu le 4 décembre. Sous l'appellation DataHorizon, cet atelier, comme l'indique La Poste dans un communiqué, avait pour objectif de réunir les représentants des différents départements du groupe, clé dans le politique d"ouverture des données. Cet atelier servira "à tracer les grandes lignes de la stratégie de valorisation et d'ouverture" des données publiques.

Dans le cadre d'un 2e atelier baptisé DataScénario (qui se déroulera le 4 janvier 2014), La Poste réunira les différents acteurs de l'écosystème, développeurs, start-up, partenaires commerciaux et représentants du groupe pour identifier les scénarii d'usage et flécher ainsi la stratégie d'ouverture des données de la Poste. Cet atelier devrait ainsi permettre de déterminer une feuille de route des données à ouvrir.

Enfin, ce programme DataPoste se terminera début février par un atelier baptisé DataJam dont l'objectif est de concrétiser les scénarii identifiés lors du précédent atelier et de faire émerger des applications concrètes lors d"un concours de développement, où devront émerger des prototypes. "Ce « sprint » de développement collaboratif vise à faire émerger des démonstrations de faisabilité autour des données du Groupe", indique La Poste dans un communiqué.

Pour approfondir sur Secteur public

- ANNONCES GOOGLE

Close