PTC s’adapte à l’Internet des objets

PTC annoncé le rachat de la société ThingWorx, pour un montant valorisé à 112 millions de dollars. Cette société est spécialisée dans la conception d’applications qui exploitent le potentiel des objets connectés

PTC a lui aussi décidé d’adapter son portefeuille technologique au très tendance Internet des Objets et Machine-to-Machine. Le spécialiste américain de la CAO et de la PLM, notamment, a annoncé le rachat de la société ThingWorx, pour un montant évalué à 112 millions de dollars. Cette société est spécialisée dans la conception d’applications qui exploitent le potentiel des objets connectés

Pour Tom Sears, vice président en charge des produits chez PTC, cette acquisition devrait permettre aux fabricants de produits de profiter des nouveaux modèles économiques qui émergeront à terme des objets connectés. « Au sein de PTC, ThingWorx aura pour mission d'aider les clients à tirer parti de l’IoT (« Internet of Things ») dans différents secteurs d'activité : télécommunications, services collectifs, équipements médicaux, agriculture et transports, et à mettre en place un réseau de fournisseurs de services IoT », indique l’éditeur américain dans un communiqué.

ThingWorx a développé une plate-forme de développement rapide d’applications qui s’adossent à des objets interconnectés. La plate-forme permet non seulement de développer les applications mais également de les exécuter et surtout, de les maintenir. Grâce à un outil de mashup qui, selon la société, n’implique pas de coder à la main, et un autre de modélisation (ThingWorx Composer), l’utilisateur dispose d’une solution de bout en bout pour développer une application, la logique métier, la présentation, les composantes stockage et les politiques de sécurité.

Logiquement, PTC entend associer les outils de ThingWorx avec ses solutions SLM (Service LifeCycle Management) et PLM (Product LifeCycle Management) afin de donner la capacité aux clients du groupe d’y intégrer la dimension objets connectés dans leur conception et développement de produits. La maintenance préventive et la surveillance des systèmes sont notamment citées par PTC comme cas d’usage possible, en favorisant notamment la collecte de données en temps réel.

L’Internet des objets ainsi que l’ensemble de la sphère de technologies associées comme le M2M et les réseaux de capteurs sont considérés comme l’un des prochains marchés porteurs dans le IT. Ce jour, mardi 14 janvier, Google a ainsi annoncé le rachat de la société Nest Labs, qui développe des thermostats intelligents. Une acquisition évalué à quelque 3,2 Md$.

Pour approfondir sur RFID et Internet des objets

- ANNONCES GOOGLE

Close