Marché des PC : pas d’amélioration en vue jusqu’en 2018, selon IDC

Après un recul record de 9,8% des ventes en 2013, le marché mondial des PC ne devrait pas connaître d’amélioration en 2014 et devrait même poursuivre sa décrue jusqu’en 2018.

Après un recul record de 9,8% des ventes en 2013, le marché mondial des PC ne devrait pas connaître d’amélioration en 2014 et devrait même poursuivre sa décrue jusqu’en 2018, si l'on en croit les dernières prévisions du cabinet d’analystes IDC. En 2014, les ventes de PC dans le monde reculeront de 6,1%, estime IDC. Cette année, les constructeurs devraient  commercialiser environ 129,1 millions de desktops, un chiffre en recul de 5,6% et 166,9 millions de portable (- 6,5%). 

IDC note toutefois que les ventes de PC au quatrième 2013 ont été meilleures que prévu dans les pays industrialisés. Mais selon lui, cela est le résultat de facteurs à court-terme liés notamment au renouvellement de PC sous XP - bientôt en fin de vie. Un léger mieux qui ne devrait donc pas durer longtemps, analyse IDC, et n’avoir qu’un faible impact sur les ventes en 2014.

Si les ventes dans les pays émergents, l’un des moteurs du marchés des PC, sont en ligne avec les prévisions au quatrième trimestre 2013, IDC anticipe une dégradation des ventes pour 2014 dans ces pays. Un recul provoqué notamment par des pressions économiques ainsi que par la concurrence d’autres terminaux, comme les tablettes et les smartphones. Cité dans un communiqué, Loren Loverde, vice-président chez IDC, pointe du doigt des régions émergentes « plus affectées par un environnement économique faible ainsi que des changements significatifs en termes de priorités d’achat en technologie ». Si , poursuit l’analyste, ces régions devraient connaitre une reprise sur le moyen terme, la croissance devrait rester étale. Pas de compensation en vue donc.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

Close