En Inde, Microsoft offre Windows Phone

Luttant pour renforcer sa présence dans le sous-continent, l’éditeur propose gratuitement Windows Phone aux constructeurs de smartphones locaux.

«  A situations désespérées, mesures désespérées », résument nos confrères du Times of India. Ceux-ci indiquent en effet que Microsoft cherchait, en vain, depuis l’an passé à s’associer les services de constructeurs indiens de smartphones pour développer sa présence dans le pays, avec des appareils à bas coût. Las, les négociations échoppaient jusqu’à récemment sur le coût des licences pour Windows Phone. L’éditeur aurait fini par céder pour entrer dans les gammes de produis de Lava et de Karbonn, qui produisent déjà des smartphones Android. Sans avoir à payer pour l’utiliser.

Nos confrères soulignent une démarche « sans précédent », alors que « Microsoft n’a même pas fourni gratuitement son OS à Nokia qui a accepté de produire exclusivement des [appareils] Windows Phone en 2011. » Selon eux, l’éditeur toucherait entre 20 et 30 $ par smartphone Lumia. Surtout, pour eux, le géant de Redmond trahit là « une frustration grandissante au sein de l’entreprise liée au manque d’adoption de Windows Phone sur le marché. »

Dans les colonnes du Times of India, un cadre supérieur d’une entreprise de téléphonie mobile indienne estime que Microsoft « explore manifestement de nouveaux modèles [économiques] pour Windows Phone. Il a du réaliser que l’ancien modèle consistant à vendre des licences de son OS ne fonctionne pas bien, malgré le soutien de Nokia. » Et un second de confirmer qu’il s’agit d’une « expérimentation. Windows Phone ne rencontre pas beaucoup de succès sur le marché. Mais en l’absence de coût de licence, il devient bien plus facile pour nous d’expérimenter. »

De son côté, Microsoft s’est refusé à entrer dans les détails d'accords susceptibles de créer d'importants précédents.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close