Oracle fait moins bien que prévu, mais progresse dans le hardware

Si au troisième trimestre, Oracle affiche des résultats en dessous des attentes, le groupe parvient à faire progresser ses activités hardware.

Oracle affiche enfin une progression de ses activités hardware. Même si la firme de Larry Ellison a rapporté des résultats en dessous des prévisions des analystes pour son 3e trimestre, le groupe a vu ses ventes de hardware augmenter de 8% sur la période, pour s’établir à 725 millions de dollars. Contrastant ainsi avec la baisse de 3% enregistrée le trimestre précédent, symbole d’une activité qui peinait véritablement à trouver son rythme chez Oracle. Ce dernier est venu au hardware via le rachat de Sun en 2009.

Cette hausse est d’ailleurs en ligne avec les chiffres du marché des serveurs publiés par Gartner. Au 4e trimestre, et en EMEA, les ventes d’Oracle avaient progressé de 5%. « Les Engineered Server Systems d’Oracle, qui comprennent Exadata et les SPARC SuperCluster, ont atteint une croissance de 30% à taux de change constant sur le trimestre, alors que les lignes de serveurs haut de gamme traditionnels de l’industrie affichent un recul conséquent », explique d’ailleurs Larry Ellison dans un communiqué, mettant en avant le côté intégré de son offre.

Au total, Oracle a dégagé un chiffre d’affaires de 9,3 milliards de dollars en hausse de 4% pour un bénéfice net de 2,6 milliards de dollars (+2%).

Le Cloud, aussi, semble tirer les résultats du groupe. Les revenus générés par les abonnements aux applications cloud ont augmenté de 25%, indique Safra Catz, président et directrice financière du groupe. Le CA des applications Cloud a approché les 300 millions de dollars. « Toutes nos suites d’applications cloud, comme Fusion Enterprise Resource Planning, Fusion Human Capital Management et Fusion Customer Experience ont enregistré une croissance à trois chiffres », rappelle Mark Hurd, le président du groupe.

Autres indicateurs, les ventes de nouvelles licences ainsi que d’abonnements aux services cloud ont augmenté de 4% à 2,4 milliards de dollars, alors que les mises à jour ainsi que le support progresse de 5% à 4,6 milliards de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close