L'autoscaling et les instances réservées bientôt sur le cloud de Google pour concurrencer Amazon

Afin de mieux concurrencer le cloud Iaas d'Amazon AWS, EC2, Google devrait très prochainement ajouter des services d'instances réservés et d'autoscaling à Google Compute Engine.

Google Compute Engine devrait bientôt apporter de nouvelles fonctionnalités destinées à rapprocher un peu plus sa plate-forme IaaS Google Compute Engine de celle d’Amazon Web Services, Amazon EC2, si l’on en croit plusieurs sources interrogées par notre collègue Beth Pariseau de SearchCloudComputing.com.

Deux fonctions clés font encore défaut à Google Compute Engine (GCE) pour mieux concurrencer Amazon Web Services (AWS). Il s'agit des fonctions d’autoscaling, qui permettent d’instancier à la volée ou de retirer des capacités de calcul en fonction de la charge, ainsi que l’aptitude à fournir des instances réservées. Des dernières permettent à un client d’acquérir une ressource pour une durée limitée, à un prix plus bas que celui des instances à la demande. Selon des sources proches de Google, ces deux fonctions devraient prochainement faire leur arrivée sur le cloud de Google.

Il n’y a pas encore de certitude absolue sur la date de lancement, mais Google a prévu un événement autour de sa plate-forme cloud le 25 mars prochain, qui inclura une présentation d’un tout nouveau service selon le site web de la société.

"L’autoscaling est important et il en va de même des instances réservées », selon un grand compte client de Google interrogé par SearchCloudComputing.com et qui a requis l’anonymat. Selon lui, Google a récemment présenté une roadmap sous condition de confidentialité, qui inclut les deux nouvelles fonctions. « Elles sont incontournables pour fonctionner avec de larges groupes d’utilisateurs dans le cloud ». Un fournisseur de services basé à Chicago, également familier des plans de Google, a lui aussi fait part de son désir de voir émerger les deux fonctions : « l’un des challenges avec Google a jusqu’alors été l’absence d’instances réservées. Si l’on connecte par exemple SalesForce à une appliance de recherche Google, elle fonctionne aujourd’hui en permanence. Jusqu’à présent, nous avons eu le choix entre ce que propose Google et les instances réservées d’AWS qui sont bien moins coûteuses.

Google a AWS en ligne de mire

Pour d’autres acteurs, les deux fonctions sont incontournables si Google veut concurrencer efficacement AWS sur le marché de l’Infrastructure as a Service (IaaS), ce qui est aujourd'hui loin d'être le cas d'un point de vue parts de marché cloud. "Il va leur falloir réaliser ce que Microsoft a fait pour rattraper le retard d’Azure", explique Kyle Hilgendorf, un analyste de Gartner. Selon lui, l’autoscaling et les instances réservées doivent être des priorités pour la firme si elle veut réussir dans l’IaaS.

"Pour l’instant, le différentiel de fonction entre GCE et AWS est trop élevé pour la plupart des entreprises", explique Hilgendorf. "Mais si d’ici un an, ils peuvent rivaliser fonctionnellement avec AWS, l’intérêt pour leurs services devrait s’accroître".

Google affirme avoir l’avantage sur AWS en matière de services IaaS, car il offre un service de réseau privé qui évite les goulots d’étranglement entre VM. Pour le fournisseur de service de Chicago, "l’infrastructure d’Amazon est plus mûre, mais les rapports de performance montrent effectivement que la plate-forme d’infrastructure de Google affiche des performances supérieures. De plus, il n’y a pas de surcharge tarifaire pour transférer des données sur la plate-forme. En revanche, AWS a l’avantage d’avoir bien plus de clients".

Google Compute Engine a fait ses débuts en mode "tech preview"  durant l’été 2012, et est venu compléter un portefeuille de service comprenant notamment le service PaaS Google App Engine. GCE est sorti du mode bêta en décembre 2013 et ses prix sont, de façon générale, compétitifs avec ceux d’AWS.

Il est à noter que Google App Engine, le PaaS de Google, offre déjà un service d’autoscaling aux développeurs, mais que son principe est un peu différent de ce qui sera proposé sur GCE. Google offre aussi un cloud de stockage concurrent d’AWS S3 (Simple Storage Service) et un service d’analyse de données en volume baptisé Big Query.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close