Le marché des PC ragaillardi par la fin du support de XP

Après 8 trimestres de déclin, les ventes de PC ont progressé de 0,3% en EMEA.

La fin du support de Windows XP par Microsoft fait finalement du bien aux ventes de PC, relève le dernier comptage du cabinet d’analystes Gartner. Sur les trois premiers mois de l’année, le marché  mondial des PC a certes poursuivi sa décroissance, en recul de 1,7% (en volume Gartner ne communiquant pas les revenus du secteur sur la période) par rapport au premier trimestre 2013, mais cette courbe négative s’est quelque peu redressée. « L’intensité du déclin s’est atténué comparé au sept précédents trimestres », assure le cabinet.
Pour Gartner, c’est bien l’arrêt du support de XP, au 8 avril, qui a poussé les entreprises à investir dans d’autres machines.

« Toutes les régions témoignent d’un effet positif, la fin du support de XP a dynamisé le renouvellement des systèmes [XP]. Les desktops professionnels, en particulier, ont connu de fortes ventes ce trimestre. Dans les pays cadres, le Japon a été grandement affecté par la fin du support de XP, enregistrant une hausse des ventes de PC  de 35% d’une année sur l’autre», souligne le cabinet, qui s’attend que cet effet XP se poursuive en 2014.

Les ventes en EMEA ont également profité de cet élan. Au premier trimestre, le segment renoue même avec la croissance, (+0,3%), après avoir essuyé huit trimestres à baisse. Sur les trois premiers mois de l’année, il s’est écoulé 22,9 millions d’unités dans la région. Et cela, grâce au renouvellement des PC dans les entreprises, du à la fin de XP et plus globalement, à une hausse des dépenses IT sur le secteur pro. « La fin du support de Windows XP a dopé les ventes de desktops, alimentées partiellement par les investissements[jusqu’alors] retardés des pays d’Europe de l’ouest », commente Isabelle Durand, analyste principale chez Gartner. Selon elle, les entreprises et les gouvernements « s’ajustent à un environnement économique plus favorable ».

Dans ce contexte - et logiquement -, HP reste le n°1 en EMEA, avec une croissance des ventes en volume de 15,3% et une part de marché de 19,9%. Second, Lenovo affiche la plus belle progression de la période (+ 35,6%) pour 15,2% du marché en EMEA. Ses sept trimestres consécutifs de croissance sur le segment lui ont permis d’asseoir sa 2e place, notamment grâce à sa forte présence sur le grand public. Derrière, Acer (3e) baisse de 2,7% à 10,6% de parts de marché, devant Dell, en progression de 11%, qui déteint 10,1% du marché. Asus profite de son positionnement clé sur le segment des modèles hybrides pour croitre de 19,7% et totaliser 9,3% du marché.

Dans le monde, Lenovo mène le marché, devant HP, Dell, Acer et Asus.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close