Google veut pousser ses Hangouts auprès des entreprises

La firme de Mountain View a décidé de décliner ses Hangouts, cet outil qui permet d’initier via un simple clic des sessions vidéos entre une ou plusieurs personnes, dans les applications métiers et les sites Web.

La visio-conférence sera aussi un moyen pour Google d’entrer dans les entreprises. La firme de Mountain View a décidé de décliner ses Hangouts, cet outil qui permet d’initier via un simple clic des sessions vidéos entre un ou plusieurs personnes, dans les applications métier et les sites Web. Désormais, les développeurs pourront mettre en place des fonctions de conférence vidéo via un simple bouton installé sur l’interface de leur application. Celui-ci lancera automatiquement une session et invitera les membres d’une équipe, indique Google dans un billet de blog. Le groupe explique également que cette fonction peut par exemple être utilisée par une entreprise pour instaurer une connexion vidéo vers son service de support clients.

Les sociétés Zendesk ainsi que Zoho sont citées comme ayant déployé la fonctionnalité. Tout comme Salesforce. Google y voit également des cas d’application dans la gestion de projets, la collaboration et le partage de documents.

Ce module s’inscrit surtout dans une stratégie plus globale de Google en matière de conquête des entreprises. Le groupe avait déjà installé ses Hangouts au sein d’une Chromebox dont la vocation est de permettre aux entreprises de mettre en place des salles de réunions virtuelles, reliant les intervenants par vidéo-conférence. Une solution que Google souhaite peu couteuse et capable de rivaliser avec les ténors du secteur, à l’image de Cisco par exemple. Un point que nous avait détaillé Eric Haddad, le patron SEEMEA de Google Entreprise.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close