Oracle va intégrer la technologie SDN OpenDaylight à Solaris

Le constructeur rejoint la fondation OpenDaylight en tant que membre Silver. Son objectif est d'intégrer le contrôleur OpenDaylight avec les technologies cloud de Solaris 11.2.

Oracle a annoncé avoir rejoint le projet SDN Open Source OpenDaylight en tant que membre Silver et indiqué qu’il entend intégrer les briques OpenDaylight dans Solaris 11.2. L’objectif, selon la firme, est de permettre aux utilisateurs de Solaris 11.2 et de son implémentation OpenStack de s’appuyer sur les fondations SDN de Solaris pour piloter les différents éléments de leur réseau et ainsi offrir une gestion de bout en bout de l’ensemble de leurs ressources.

Selon le vice-président d’Oracle en charge de Solaris, Markus Flierl, « avec Solaris 11.2, nous proposons une plate-forme cloud très efficace, sure, ouverte et abordable qui s’intègre de façon étroite à la pile applicative Oracle. OpenDaylight permet aux clients d’améliorer leur qualité de service en tirant parti des avantages SDN de Solaris, des équipements réseaux compatibles OpenDaylight et des applications compatibles OpenDaylight ». Oracle envisage ainsi que ses clients pourront proposer des SLA allant des applications aux disques et que l’intégration de fonctions SDN permettra de mieux protéger et de mieux gérer les flux réseaux.  Il indique aussi que ses clients pourront utiliser les API du JDK pour la gestion de leurs SLA réseaux.

Faire de Solaris un OS cloud

Solaris 11.2 est la dernière itération de l’OS phare né chez Sun. Le nouvel OS intègre une distribution OpenStack complète pour les environnements x86 et Sparc et doit permettre aux clients d’Oracle de mettre en œuvre des infrastructures de cloud performantes et sécurisées basées sur les technologies de virtualisation et de conteneurs de Solaris. Des technologies qui sont aujourd’hui non seulement plus avancées mais aussi plus mûres que celles disponibles dans Linux. Oracle entend tirer parti de cette intégration d’OpenStack et Solaris pour renforcer l’intégration entre le plug-in Neutron d’OpenStack et OpenDaylight afin de permettre à ses clients de « déployer des applications dans des instances de VM Solaris hautement disponibles, sûres et flexibles ».

Il est à noter qu’Oracle a récemment renforcé son offre en matière de réseau. L’acquisition de Xsigo lui a permis de disposer d’une technologie avancée d’interconnexion entre les nœuds de calcul et de stockage Solaris basée sur Infiniband -mais aussi de capacités intéressantes de gestion de VLAN et d'adressage IP dynamique . Le rachat récent de Corente a permis, quant à lui, de compléter son offre en matière de gestion des réseaux WAN. L’intégration du contrôleur OpenDaylight devrait lui permettre de disposer d’une technologie avancée de gestion des réseaux d’overlay dans les datacenters, une technologie compatible avec la plupart des implémentations SDN du marché, dont celle de Cisco.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close