Affaire Snowden : un impact différent selon les fournisseurs

HP et VMware se joignent à ceux qui déplorent l’impact des activités de la NSA sur leurs activités commerciales. Mais Amazon assure ne pas être affecté.

Lors d’une conférence organisée par GigaOm, Bill Veghte, vice-président exécutif et directeur général de la division Entreprise de HP, est revenu sur l’impact commercial des révélations d’Edward Snowden sur les activités de l’agence américain du renseignement, la NSA. Selon lui, celles-ci ont entraîné un regain de méfiance à l’égard des infrastructures Cloud, publiques comme hybrides. En Chine, en particulier, les entreprises seraient en train de construire leurs infrastructures IT à un rythme sans précédent. Et des groupes tels que HP doivent désormais répondre aux inquiétudes des clients quant aux activités de la NSA, dans le cadre de leurs engagements contractuels.

Pour Bill Veghte, c’est clairement devenu une contrainte supplémentaire avec laquelle il faut composer. Bill Fathers, vice-président senior de Vmware en charge des services de Cloud hybride ne le contredira pas : pour lui, les activités de la NSA sont devenues l’une des principales préoccupations des entreprises intéressées par le Cloud. Tous deux rejoignent ainsi John Chambers, de Cisco, qui s’inquiète de l’impact commerciale des révélations d’Edward Snowden depuis l’automne dernier.

A l’inverse, cependant, le directeur technique d’Amazon, Werner Vogels, intervenant lors de la même conférence que Bill Veghte, a assuré que « la croissance hors des Etats-Unis est aussi forte aujourd’hui qu’elle l’a toujours été. » Pour lui, donc, Amazon ne serait pas affecté par les inquiétudes liées aux activités de la NSA. Les capacités de chiffrement offertes par AWS en seraient la raison.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close