Cet article fait partie de notre guide: Dropbox-like : l'avènement des FSS d'entreprise

Box : stockage désormais illimité pour les professionnels

Box.com vient de faire sauter les limitations de ses offres professionnelles de stockage hébergé (commercialisées à partir de 12 €uros par mois). En clair, les clients de l’offre « Business » – et plus simplement ceux de l’offre « Enterprise » - n’auront plus de limitation à leurs espaces en ligne.

Box.com vient de faire sauter les limitations de ses offres professionnelles de stockage hébergé (commercialisées à partir de 12 €uros par mois). En clair, les clients de l’offre « Business » – et plus simplement ceux de l’offre « Enterprise » - n’auront plus de limitation à leurs espaces en ligne. A noter que la taille maximale de 5Go par fichier persiste néanmoins et que l’offre « Starter » (à 4 Euros) reste, elle, plafonnée à 100 Go.

En juin, Google avait pris une décision similaire en proposant le stockage illimité dans son offre Business, via une option premium payante (pour 10 dollars par mois) baptisée « Drive for Work » puis « Google Apps Unlimited ». Une initiative commerciale prise en partie sous la pression de Microsoft, qui avait lui-même amélioré son offre de stockage OneDrive début juin en proposant 1 To à tous ses clients payants (Personnel, Famille Premium et Etudiants).

Autre acteur clef du marché, le « pure player » DropBox a inclus l’année dernière des fonctionnalités de monotoring et de gestion pour mieux séduire les entreprises à son service. En février, il y a également ajouté un outil pour les équipes IT sous la forme d’un panel d’administration. Le tout étant commercialisé sous le nom de « DropBox for Business » (ex « DropBox for Team »). La semaine dernière, DropBox a par ailleurs lancé une nouvelle application de bureau qui introduit le « streaming » de données. Une technologie pour synchroniser plus rapidement les fichiers supérieurs à 16 Mb qui évite d’avoir à uploader la totalité d’un fichier avant de le partager avec d’autres utilisateurs ou appareils.

Dernière actualité en date qui montre la concurrence de plus en plus forte dans le secteur, l’arrivée surprise d’Amazon en début de semaine, avec Zocalo, un nouveau produit similaire à Box dans Amazon Web Services.

Box - positionné par Gartner dans les leaders de son Magic Quadrant de juillet 2014 – explique que cette décision de ne plus limiter son offre a également une raison industrielle avec des coûts de stockages qui ont été divisés par 22.000 en vingt ans.

Traditionnellement tourné vers le marché professionnel, Box a également annoncé une intégration plus poussée à Office 365, pourtant concurrent sur le stockage avec sa brique OneDrive. Une volonté d’ouverture assumée par l’entreprise qui veut impérativement rester « multi-plateforme ». Cette intégration semble néanmoins aujourd’hui limitée aux versions sur site de Word, Excel, PowerPoint et Outlook. La béta, annoncée pour cet automne et la conférence BoxWorks de septembre prochain devraient apporter plus de précisions sur cette intégration aux outils de Microsoft.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close