VMware travaille à un conteneur mobile multi-terminal

VMware continue de lever le voile sur l'intégration d’AirWatch. Les prochaines fonctions comportent un container mobile qui assemble les différentes technologies des deux entreprises.

Une nouvelle fonction, assez intrigante, devrait émerger de l’intégration des technologies respectives de VMware et d’Airwatch et fusionner des briques des outils de gestion des deux entreprises.

Les détails liés à l’intégration de VMware – Airwatch (racheté pour quelque 1,54 milliard de dollars) apparaissent petit à petit, dévoilant la stratégie End User Computing (EUC) du groupe, comme le décrit Kit Colbert, le CTO de VMware pour la EUC. A l’occasion d’une session sur Horizon 6, qui se tenait la semaine dernière lors du BriForum, VMware a dévoilé une nouvelle technologie qui devrait naître de l’intégration avec Airwatch, mais qui n’avait pas été détaillée dans le billet de blog de Kit Colbert. Selon Ben Goodman, EUC évangéliste chez VMware qui a présenté cette session, l’intégration des technologies débouchera sur l’apparition de containers gérés pour les terminaux mobiles qui sera une compilation de VMware Horizon Mirage, certains outils d’AirWatch et enfin de l’hyperviseur Fusion Pro. Selon lui, les administrateurs IT auront également la possibilité de contrôler les terminaux mobiles, avec notamment la protection de mots de passe.

Ce rapprochement des applications desktop WMware – Airwatch montre ainsi que la société s’est faite à l’idée que les mondes des terminaux mobiles et du desktop sont bien entrés en collision, explique Eric Klein, analyste spécialisé dans la mobilité chez VDC Reasearch Group. « Cette valeur ajoutée, qu’ils essaient d’articuler auprès des clients avec AirWatch, sera mieux servie en fusionnant certaines de ces fonctions de gestion de services », ajoute-t-il

Dans un entretien, cette semaine, Colbert n'a pas souhaité en dévoiler davantage sur cette technologie de containers mobiles, mais VMware et AirWatch réfléchissent à différents scenarii d’usage dans le cadre de cette intégration, évoquant notamment un mode déconnecté.

« Nous parlons de gestion unifiée de terminaux », indique-t-il. « Imaginez des scenarri BYOD ou d’autres liés à des contractants qui arrivent avec leurs propres terminaux. Cela ne fait aucun sens pour l’IT de provisionner autre chose, s’ils disposent de cette technologie. La gestion est ici un mot clé ».

Certaines des fonctions de ce container sont décrites « comme des fonctions de gestion de services IT  traditionnels » aux côtés d’outils d’EMM (Enterprise Mobility Management), explique Klein. « Cela fait partie de ce que certains d’entre nous attendaient du rapprochement de ces deux entreprises », ajoute-t-il.

Dans son billet de blog, en revanche, Colbert a mis en avant des points d’intégration touchant à la fois les utilisateurs finaux et les administrateurs, déjà évoqués mais avec moins de détails au printemps dernier – comme le relevaient nos confrères et partenaires de TechTarget. Aucun calendrier précis quant à la disponibilité de ces fonctions n’a été précisé.

Côté utilisateurs, il faut s’attendre à une appstore unifiée, une gestion commune des authentifications et des identités pour tous les terminaux, un système de partage et de synchronisation de fichiers multi-terminal avec Secure Content Locker d’AirWatch et enfin des fonctions dites sociales, nées de l’intégration entre Socialcast de VMware et Secure Content Locker. Avec cette dernière fonction, WMware souhaite permettre aux utilisateurs de créer des groupes de discussion ad-hoc autour d'un ensemble de fichiers et analyser combien de fois les fichiers ont été vus et par qui, explique encore Colbert.

Un outil de gestion unifiée de politique de sécurité pour tous les terminaux est en cours de développement, au sein duquel la gestion de gestion d’AirWatch sera appliquée aux desktops pour des activités, comme le contrôle de l’usage de la caméra ou la configuration automatique d’email ou de WiFi. « Des opérations que vous pouvez aujourd’hui faire pour les mobiles et que nous voulons étendre au desktop pour garantir une homogénéité », affirme Colbert.

VMware prévoit également d’étendre les fonctions de Cloud Automation Center aux workloads mobiles et desktop, en plus de celles des serveurs. Le groupe espère créer un point d’accès commun pour tous les terminaux rejoignant un réseau d’entreprise, avec des politiques uniformes.

Toutefois, une intégration totale entre les outils mobiles et desktops de VMware risque de ne pas satisfaire toutes les entreprises.

Needham Bank, dans le Massachusetts, utilise VMware View avec la plate-forme EMM d’AirWatch, MobileIron. La banque est un client de longue date de MobileIron et n’envisage pas de se séparer de la solution, car elle estime que l’outil est le premier du marché de l’EMM et qu’elle sait sur quoi MobileIron agit, explique James Gordon, vice président des technologies de l’information et des opérations. « MobileIron est axé sur un point : la mobilité. »

VMware devrait en dire un peu plus sur l’intégration d’AirWatch à son offre  la fin du mois, lors de VMworld US (du 24 au 28 août à San Francisco).

Pour approfondir sur Administration des postes de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close