VMware intègre AirWatch à son offre

L’éditeur vient de profiter de sa grand messe annuelle, VMworld, pour présenter Workspace Suite, une plateforme intégrée de gestion des terminaux et des contenus.

VMware vient de profiter de sa grand messe annuelle, VMworld, qui se déroule actuellement à San Francisco, pour présenter Workspace Suite, une plateforme intégrée de gestion des terminaux – mobiles comme postes de travail – et des contenus, le tout de manière intégrée à Horizon, son offre de virtualisation de postes de travail déjà très orientée mobilité et BYOD.

Workspace Suite est surtout le fruit de l’intégration d’Airwatch, racheté en début d’année par VMware. De fait, l’outil s’appuie sur un portail intégré donnant accès aux fonctionnalités du service de gestion de la mobilité d’entreprise. Ainsi, VMware entend offrir une « expérience unifiée pour les terminaux mobiles et les postes de travail », tout en permettant aux DSI de disposer d’une solution complète d’administration de l’environnement de travail de l’utilisateur final. Workspace Suite permet à l’utilisateur final d’accéder à ses applications Web, SaaS et Windows depuis ses terminaux, après une ouverture de session unique (SSO).

Unifier la gestion des environnements

C’est fin janvier que VMware a annoncé le rachat d’Airwatch pour la coquette somme de  1,17 milliard de dollars, plus quelque 365 millions de dollars supplémentaires en paiements échelonnés. De quoi se doter d’une plate-forme qui rassemble non seulement des outils de gestion de terminaux mobiles (MDM) - smartphones et ordinateurs portables -, mais également d’applications mobiles (MAM) et de contenu mobiles - quels contenus pour quelle typologie d’utilisateur ou de terminaux.

Début août, VMware avait commencé à lever un premier coin du voile posé sur ses projets d’intégration des outils d’Airwatch, avec une nouvelle fonction de containers gérés pour les terminaux mobiles qui sera une compilation de VMware Horizon Mirage, certains outils d’AirWatch et enfin de l’hyperviseur Fusion Pro. La promesse, en somme, d’une gestion unifiée des terminaux, applications, et contenu que VMware commence aujourd’hui à concrétiser.

Par ailleurs, VMware vient d’annoncer un partenariat avec SAP pour permettre la gestion des applications mobiles construites avec SAP Mobile Platform et déployées avec SAP Mobile Secure via les outils d’AirWatch.

Vers une frontière toujours plus ténue entre desktop et mobile

A cela, il conviendra d’ajouter CloudVolumes, dont VMware a annoncé le rachat il y a moins d’une semaine. Cette start-up s’est spécialisée dans la gestion de la fourniture des applications sur le poste de travail. Sa technologie se distingue en découplant les applications et leurs données du système d’exploitation : pas question ici de faire fonctionner l’application dans une machine virtuelle dédiée pour la publier sur le poste client. CloudVolumes mise sur des jeux de conteneurs avec, d’un côté, applications et leurs paramètres, sur des volumes partagés en lecture seule, et de l’autre, données et licences d’utilisation, sur des volumes accessibles en écriture et spécifiques aux utilisateurs.

CloudVolumes permet ainsi de gérer les applications en fonctions des besoins métiers, et de déployer les applications et leurs mises à jour « sur toutes les machines virtuelles [des postes de travail] en l’espace de secondes ». Plus de rapidité, de souplesse et d’industrialisation, donc, que ce peut offrir un ThinApp en l’état actuel.

De quoi continuer à effacer la ligne qui sépare le monde des terminaux mobiles – tablettes, smartphones – de celui des postes clients traditionnels – PC portables et de bureau.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close