Chine : Kaspersky et Symantec exclus de l'IT du gouvernement

Le gouvernement chinois a banni les éditeurs Symantec et Kaspersky, respectivement d’origines américaine et russe, des listes de fournisseurs de logiciels de sécurité installés sur les très nombreux postes de ses agents.

La Chine, un marché gigantesque très convoité par les acteurs de l'IT, a décidé de faire un pas en arrière en matière de choix de fournisseurs informatiques. Selon Reuters, qui relaie une information d’un quotidien chinois, le gouvernement chinois a ainsi banni les éditeurs Symantec et Kaspersky, respectivement d’origines américaine et russe, des listes de fournisseurs de logiciels de sécurité installés sur les très nombreux postes de ses agents. Désormais, seuls des anti-virus d’origine chinoise seront utilisés par les services du gouvernements. Cinq fournisseurs sont encore approuvés comme fournisseurs officiels, tous d’origine de l’Empire du Milieu, :  Qihoo 360 Technology Co, Venustech, CAJinchen, Beijing Jiangmin et Rising, rapportent nos confrères de Reuters.

La Chine, qui représente un juteux marché pour l’ensemble des fournisseurs IT, mène actuellement une stratégie protectionniste qui vise à privilégier ses propres fournisseurs et à pousser ses vaisseaux amiraux de l'IT sur la scène internationale, à commencer par Huawei et Lenovo – qui a récemment racheté les serveurs x86 d’IBM ainsi que Motorola Mobility à Google. Autre raison évoquée par Reuters, les tensions entre Pékin et Washington, nées notamment après des soupçons d’espionnage industriel de la Chine sur les Etats-Unis. Tensions accentuées avec les révélations sur les écoutes de la NSA.

La semaine dernière, suspectant Microsoft de pratiques anti-concurrentielles, les autorités chinoises ont également perquisitionné les locaux de l’éditeur établis en Chine. En mai dernier, rapporte encore Reuters, la Chine a également banni Windows 8 de sa liste d’OS approuvés pour les postes de travail du gouvernement – qui fonctionnement en majorité sur XP, OS qui n’est plus supporté par Redmond.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close