Démission soudaine du CTO de Red Hat

Brian Stevens, le CTO du groupe, et acteur clé dans les choix stratégiques de la firme au chapeau rouge, a décidé de démissionner de ses fonctions.

Coup de tonnerre chez Red Hat. Brian Stevens, le CTO du groupe, et acteur clé dans les choix stratégiques de la firme au chapeau rouge, a décidé de démissionner de ses fonctions. Quittant un groupe qu’il avait rejoint en 2001, en provenance de la société Mission Critical Linux.
Sans expliquer cette démission pour le moins soudaine et surprenante, Red Hat, par la voie de son CEO Jim Whitehurst, se contente, dans un communiqué très laconique «  de remercier Brian Stevens pour ses années de services et ses nombreuses contributions aux activités de Red Hat ».

Brian Stevens correspond à l’une des des têtes pensantes de la société en matière de choix technologiques. Une société qui depuis 2001 a suivi les changements du marché IT et est actuellement au coeur d’un mouvement de fond : celui du Cloud, notamment, où Red Hat espère bien abattre ses cartes d’acteur n°1 de l’Open Source en entreprise. La société est d’ailleurs devenu le premier contributeur au projet Open Source OpenStack et reste un supporter important de nombreux projets, à l’instar de Docker. Il a fortement contribué à l’éclosion de ce nouveau chouchou des containers Linux.

Selon son profil LinkedIn, Brian Stevens siège également au board de start-ups qui comptent sur le marché du IT, à commencer par Pentaho ou encore DataGravity. Il est également membre du board de l’OpenStack Foundation.

Paul Cormier, un autre cadre de la firme de Raleigh, actuel président des produits et des technologies assurera le poste de CTO par interim, jusqu’à ce qu’un successeur à Brian Stevens soit recruté.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close