Cet article fait partie de notre guide: PaaS : où en est le marché ?

Ericsson met un Paas sur son vaste Cloud OpenStack

Le groupe suédois Ericsson peaufine un peu plus sa stratégie autour du cloud en annonçant avoir pris une participation majoritaire dans Apcera, un spécialiste du Paas.

Le groupe suédois Ericsson peaufine un peu plus sa stratégie autour du cloud en annonçant avoir pris une participation majoritaire dans Apcera, un spécialiste du Paas. Le montant de la transaction n’a pas été précisé, mais l’opération devrait être finalisée au quatrième trimestre 2014. Dans le cadre de cet accord, Ericsson s’est engagé à financer la croissance d’Apcera, ainsi que son expansion commerciale et son réseau de partenaires. La société restera une entité autonome.

Cette société a été fondée par un ex de Google et de VMware, Derek Collison – il a notamment contribué au développement et au lancement de Cloud Foundry. Le Paas de la société, baptisé Continuum et lancé le même jour que la prise de participation d’Ericsson dans la société, est bâti sur une forte tendance dans le monde du développement applicatif : le mouvement DevOps. Le Paas d’Apcera permet ainsi non seulement d’accélérer les déploiements d’applications sur des plates-formes cloud, ou encore sur site ou en environnement hybride. Mais comprend également des composants liés à la gouvernance et à la gestion des politiques internes des entreprises.

C’est probablement ce qui aura séduit le groupe suédois, qui mène actuellement une stratégie agressive sur le terrain du cloud dans le cadre d’un programme de restructuration qui vise à positionner le groupe sur l’externalisation de l’exploitation de réseau pour le compte d’opérateurs mobiles notamment. La société a d'ailleurs annoncé la semaine dernière l'abandon de ses activités liées aux modems.

Pour soutenir cette stratégie, Ericsson a récemment loué les services de Mirantis pour développer un cloud OpenStack massif dont la vocation est de soutenir le développement, l’automatisation et l’orchestration de fonctions de réseaux virtualisés (NFV) pour ses clients. Avec ce cloud géant OpenStack, Ericsson s’est créé un socle capable de mutualiser ses capacités NFV et les industrialiser. Avec cette brique Paas au dessus, Ericsson facilite leur automatisation et leur usage auprès de ses clients et unifie ainsi ses composants de développements.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close