Oracle publie une pile OpenStack pour Oracle Linux

Oracle a officiellement rendu disponible Oracle OpenStack for Oracle Linux, une déclinaison du framework Open Source conçue pour Oracle Linux et l'hyperviseur Oracle VM.

Oracle a officiellement annoncé la disponibilité d'Oracle OpenStack for Oracle Linux, une déclinaison du framework Open Source conçue pour pour l’OS Linux maison et pour l'hyperviseur Oracle VM. L’application permet de développer des environnements cloud hautement dimensionnables et multi-tenant, affirme Oracle. Selon le groupe, cela devrait notamment favoriser l’interopérabilité des applications dans le cloud.

Oracle OpenStack for Oracle Linux, disponible gratuitement, repose sur Icehouse, la dernière version publique d’OpenStack, sortie en avril. Les entreprises peuvent déployer Oracle Linux comme OS de base pour leur implémentation OpenStack et télécharger les composants de gestion liés au réseau, stockage et Compute à partir des produits Oracle, assure encore le groupe fondé par Larry Ellison.

« Alors qu’Oracle et d’autres intègrent OpenStack dans les environnements IT des entreprises, les utilisateurs dispose désormais d’un nouveau choix pour déployer le framework dans leurs datacenters », indique Mark Collier, le COO de la fondation OpenStack. Oracle a rejoint la fondation en décembre 2013.

Oracle affirme également supporter des OS invités comme Solaris, Windows et d’autres distributions Linux pour favoriser l’interopérabilité des workloads. La solution s’intègre également avec des applications et matériels tiers pour proposer davantage de choix aux clients et favoriser l’interopérabilité.

« Notre objectif est d’aider à faire d’OpenStack une solution de classe entreprise, capable d’opérer un datacenter complet, et d'accepter pour tout type de workload avec leurs contraintes spécifiques en matière de fiabilité, de sécurité et de performances », soutient de son côté Ronen Kofman, Le directeur produit en charge d'OpenStack et Oracle VM chez Oracle sur le blog de la société.

Cette annonce d’Oracle intervient quelques jours après que son rival Red Hat (dont la distribution Linux sert de socle à Oracle Linux) a affirmé se positionner en leader du cloud ouvert, avec OpenStack. Jim Whitehurst, président et CEO de la firme au chapeau rouge a déclaré sur son blog que « la concurrence est féroce et les entreprises auront nombre de choix à leur disposition pour répondre à leur besoins en matière de cloud (...) Mais la récompense est d’avoir la chance de placer l’Open Source comme choix par défaut dans cette prochaine évolution du marché et de positionner Red Hat comme le fournisseur de choix pour les entreprises dans les infrastructures cloud ».

Le marché autour d’OpenStack devrait passer de 883 millions de dollars en 2014 à 3,3 milliards de dollars en 2018,  selon les prévisions du cabinet 451 Research, qui anticipe un croissance du secteur de 40% par an.

« Le support d’OpenStack par des fournisseurs comme Oracle, qui mettent en pratique leur expérience au niveau des entreprises, représente une étape clé », affirme Gary Chen, directeur de recherche, Cloud et virtualisation chez IDC. «Oracle OpenStack for Oracle Linux constitue une solution intégrée pour les infrastructures Cloud et peut contribuer à accélérer l’adoption d’OpenStack, et particulièrement auprès des entreprises. »

Traduit depuis un article de ComputerWeekly par la rédaction

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close