Cet article fait partie de notre guide: Salaires et compétences IT : quelles sont les tendances

Salaires PHP : un clivage entre l’Ile-de-France et les régions

Si l’on est développeur PHP, mieux vaut exercer en Ile-de-France, chez un éditeur et être spécialisé dans un framework. C’est une des conclusions du 2e baromètre de l’AFUP (Association française des utilisateurs PHP) et de l’agence de recrutement Agence-e.

Si l’on est développeur PHP, mieux vaut exercer son métier en région Ile-de-France, chez un éditeur et être spécialisé dans un framework. C’est l'une des conclusions que l’on peut tirer à la lecture du 2e baromètre de l’AFUP (Association française des utilisateurs PHP) et l’agence de recrutement Agence-e.
Cette édition 2014, qui opre une segmentation gographique en analysant les évolutions des salariés en Ile-de-France et en régions, fait ainsi état d’un clivage salarial entre zones géographiques : le développeur PHP évoluant en Ile-de-France gagnera plus dans cette région, et  à chaque étape de sa carrière. Les augmentations de salaires y seront également plus fortes.

Par exemple, en Ile-de-France, un développeur PHP débutant (0-2 ans) démarre à 31 K€, puis passe rapidement à 40 K€ (2-5 ans), 46 K€ (5-10 ans), pour terminer sa carrière avec un salaire (median) à 53 k€. L’étude explique qu’il bénéficiera d’une augmentation de 6 k€ tous les 5 ans.
En province, si les salaires (medians) sont plus bas, les développeurs PHP bénéficieront également d’augmentations plus réduites tout au long de leur carrière. Une première expérience en province démarre à 28 k€ et termine à 39 k€, soit une augmentation de 4 K€ tous les 5 ans, note encore le baromètre.

Un différentiel que l’on retrouve dans le perception de sa rémunération. Sur les 1635 personnes ayant répondu à ce baromètre, le sentiment d’être mal, voire très mal, payé est davantage marqué en région. Illustration de ce phénomène, les développeurs en Ile-de-France sont 40% à avoir le sentiment d’être bien ou très bien rémunérés. Ils sont également 40 % en province, mais à penser le contraire (mal ou très mal rémunéré).

Les éditeurs contre les SSII

Côté secteur d’activité, encore une fois les niveaux de rémunération divergent que l’on soit en région ou en Ile-de-France. Les développeurs franciliens se dirigent vers les éditeurs de logiciels qui pratiquent les rémunérations les plus hautes, avec un salaire médian de 40,5 K€ brut pour une première expérience. Dans cette zone géographique, ce sont les SSII qui payent le plus mal pour un débutant.
En régions, les débutants préféreront les SSII, pour un salaire média de 30,5 K€. Pour les plus de 10 ans, ce sera le secteur de la presse et des media, avec 45,8 K€ brut .
Le baromètre pointe également du doigt l’approche différente des start-ups en matière de rémunérations : les jeunes pousses franciliennes paient mieux que celles implantées en région.

Autre constat, le statut de freelance profite davantage au développeur francilien qu’au développeur en province. Dans la tranche des plus expérimentés (+ de 10 ans), le développeur senior gagne 75,5 K€ en région parisienne, mais ne perçoit que 44 K€ en province. En région, ce sont les entreprises de 200 à 499 salariés qui payent le mieux pour les séniors.

Enfin, le baromètre met en avant une hausse des rémunérations autour du framework Symfony. « Un consultant de plus de 10 ans d’expérience déclarait l’année dernière une rémunération médiane de 41 K€ brut /an contre près de 60 K€ cette année », note le baromètre.
D’une façon générale, les développeurs spécialisés Drupal gagneront plus en Ile-de-France, tandis que ceux ayant des compétences sur Zend serontles mieux payés en province.

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Bonjour,


Il est vrai que l’on retrouve des salaires sensiblement différents selon Paris ou la Province. Pour notre part chez Easy Partner, nous avons réalisé une étude sur les salaires des développeurs à base des chiffres selon nos recrutements que nous avons réalisés durant l’année 2015.

On constate surtout, de la part de nos candidats, que les salaires en France ne valorisent pas spécialement leur savoir-faire comparé à leurs homologues dans d’autres pays, sauf peut-être pour les Freelances.

Je vous invite à prendre connaissance de notre étude :
http://www.easypartner.fr/blog_infographie-easy-partner-:-les-salaires-des-d%C3%A9veloppeurs-en-2016_67_1
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close