Amazon : une activité cloud doublée en un an

Lors d'AWS:reinvent 2014, Andy Jassy, le VP d'Amazon AWS, a expliqué qu'AWS a franchi la barre du million de clients et que S3 et EC2 ont progressé de 137% et 99% en un an.

Amazon Web Services (AWS) a profité la semaine dernière de sa conférence AMS re:Invent 2014, qui se tenait à Las Vegas pour en dire un peu plus sur la progression de ses services de cloud. Lors de son discours d’ouverture, Andy Jassy, le vice-président d’Amazon en charge d’AWS, a expliqué que la firme compte désormais plus de un million de clients pour ses services phares, S3 (stockage objet) et EC2 (services d’infrastructure). Il a ajouté que ces derniers ont respectivement vu leur activité progresser de 137% et 99% sur un an. Jassy s’exprimait devant un parterre de 13 500 clients présents lors de la conférence.

Des entreprises de plus en plus séduites

Selon lui, les services d’Amazon sont aujourd’hui utilisés par près de 900 agences gouvernementales américaines, comme la Navy, l’ISA, et de multiples institutions académiques et l’adoption par les grandes entreprises s’accélère du fait de la pression exercée par le cloud sur ces entreprises en matière de concurrence. Il a ainsi fourni l’exemple de sociétés comme Airbnb, Dropbox ou Spotify, qui par leur adoption du cloud ont perturbé le statu quo dans des secteurs autrefois chasses gardées de géants de l’industrie.

Jassy  a expliqué qu’aux États-Unis des grands groupes comme CA, Lionsgate, Alaska Airlines, ou Fidelity faisait reposer leurs activités de test et développement sur des instances AWS. De plus en plus a-t-il noté, des grands comptes choisissent aussi Amazon pour leurs nouvelles applications. C’est le cas de Siemens pour son nouveau système de santé, de GE, de Boeing pour sa nouvelle application de gestion de la chaîne logistique...

En Angleterre, Le Financial Times a réduit ses temps de requête de 98% et ses coûts de 80% en basculant les processus analytiques de sa gestion des abonnements dans le cloud. Ce projet de datawarehouse a eu un tel succès que la firme prévoit d’étendre l’usage d’AWS à l’analyse de ses données publicitaires. NTT Docomo, Aon, Pfizer et l’assureur allemand Talanx ont aussi été cités parmi les clients des services analytiques du groupe.

Applications critiques dans le cloud : oui, mais…

Selon Jassy, certaines entreprises ont même commencé à migrer des applications patrimoniales critiques dans le cloud Amazon, Comme CondeNast, qui a migré ses applications HF et finance sur AWS. News Corp a aussi décidé de basculer 75% de ses applications sur AWS et ce faisant de réduire son nombre de datacenters de 45 à 6 . Signal fort, le régulateur bancaire néerlandais a approuvé l’usage d’AWS pour le secteur bancaire et financier.

Jassy explique toutefois que certaines applications ne peuvent migrer dans le cloud pour des impératifs de latence. Toutes les applications qui ont besoin d’une latence inférieure à une milliseconde ne sont pas adaptées au cloud et doivent encore reposer sur un datacenter local. Jassy a toutefois noté, que ce type d’application n’était pas courant.

«  Une chose est sûre, dans cinq ans, peu de sociétés continueront à opérer des datacenter. Nous sommes à l’aube d’un changement titanesque et beaucoup vont transpirer au cours des prochaines. Ceux qui ont des datacenters devraient opérer sur des périmètres très réduits », a expliqué Jassy. Au vu des investissements encore effectués par les entreprises dans leurs datacenters, le moins que l’on puisse dire est que Jassy est sans doute très optimiste quant à la bascule de l’IT de ces mêmes entreprises vers le cloud public…

Pour approfondir sur Stockage en Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close