SanDisk refuse de s'engager de façon ferme derrière les baies ioControl

Après le rachat de Fusion-IO, SanDisk ne s'est engagé à rien quand à lapoursuite des développements de la ligne de baie de stockage hyrbride ioControl issue du rachat de Fusion-IO.

En mettant la main sur Fusion-IO, SanDisk a non seulement acquis les cartes PCIe Flash du constructeur mais aussi sa ligne de baie de stockage hybride ioControl  (ex-Nexgen).

Mais la situation de cette gamme reste encore largement floue. Selon des sources de l’industrie, SanDisk souhaiterait se séparer de la gamme de ioControl, possiblement en la cédant aux créateurs de la technologie, l’équipe originelle de NexGen Storage rachetée par Fusion-IO en 2013.

Pour les analystes SanDisk doit de séparer d'ioControl ou redvelopper la ligne de produit

Comme l’indique John Scaramuzzo, le directeur général des solutions de stockage d’entreprise de SanDisk Enterprise Storage Solutions Group, « l’acquisition de Fusion-IO nous a apporté un savoir-faire important en matière de maîtrise de la couche de stockage logicielle sur serveurs et nous a apporté les compétences nécessaires pour optimiser la façon dont le logiciel interagit avec le matériel. Notre vision ne se limite pas à la création de périphériques de stockage mais vise à permettre à nos clients de tirer le meilleur parti de leurs investissements dans la Flash. (…) Je pense qu’ioControl est un peu éloigné de cette vision ».

Si les baies hybrides sont un sujet à mode actuellement, le problème pour SanDisk est que la ligne ioControl est directement concurrente de solutions proposées par les partenaires OEM de SanDisk. Si les analystes n’excluent pas la possibilité pour SanDisk de s’intéresser au marché des baies SAN, nombre d’entre eux ne voient pas SanDisk le faire avec les baies ioControl.

Ben Woo, le directeur du cabinet d’analyse Neuralytics, explique ainsi : « je pense que SanDisk va se lancer sur le marché des baies de stockage. Mais si SanDisk abandonnait la ligne de produit ioControl cela ne serait pas une grosse perte. Ils pourraient alors développer un produit plus optimisé et plus élégant. Si j’avais un conseil à donner à SanDisk, ce serait la voie que je recommanderais ».

« Cela ne veut pas dire qu’ils doivent laisser en plan les clients existant, mais Fusion-IO a pris quelques raccourcis pour finaliser la ligne ioControl et la rendre disponible sur le marché. La plate-forme n’a pas le niveau de granularité d’une Pure Storage ou XtremIO, et je pense que SanDisk devrait travailler sur une solution plus réfléchie et bien plus agressive. »

Pour Jim Handy, d’ Objective Analysis, SanDisk a besoin d’un baie qui s’intègre mieux à sa stratégie Flash de long terme. «  Sandisk tente d’utiliser la Flash dans tous ses produits de façon à contrôler son niveau de rentabilité.

Avec ioControl, ce n’est pas vraiment le cas va la baie utiliser du stockage disque traditionnel.

Sandisk va faire converger ses solutions de cache

SanDisk entend faire converger les solutions de cache ioTurbine de Fusion-IO avec les solutions de cache héritées du rachat de FlashSoft Technologies en 2012. Selon Scaramuzzo, la roadmap du constructeur prévoit d’unifier sa gamme de cache sous la marque FlashSoft dans le courant 2015.

Par ailleurs l’intégration du portefeuille de produits de Fusion-IO va permettre à SanDisk de retirer du marché les SSD PCIe issus du rachat de Pliant marque FlashSoft.

 

 

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close