Fusion-IO rachète Nexgen et ses baies de stockage hybrides

Fusion-IO a franchi le rubicon.

Fusion-IO a franchi le rubicon. La firme, essentiellement connue pour ses cartes Flash PCI-e vient d’acquérir le fabricant de baies de stockage NexGen pour un peu moins de 120 M$. Nexgen n’est pas un inconnu. La firme est en effet un proche partenaire de Fusion-IO dont elle utilise les cartes pour motoriser ses baies hybrides N5. NexGen a été fondé en 2010 par John Spiers, l’ex fondateur et CEO de LeftHand Networks (racheté par HP) et par Kelly Long, lui aussi co-fondateur de Lefthand, que nous avions rencontrés l’an passé lors de l’annonce des premières baies iSCSI NexGen chez Fusion-IO. A l’époque, les deux responsables avaient mis l’accent sur les performances des baies NexGen mais aussi sur la qualité de service assurée par le logiciel iocontrol des baies NexGen. En s’appuyant sur les cartes Flash de Fusion-IO, plutôt que sur des disques SSD, pour la classe de stockage Flash interne à ses baies, NexGen indique qu’il est à même d’offrir des performances très supérieures à celles proposées par les baies de stockage hybrides à base de SSD. Lors de notre rencontre avec Spiers et Long, les deux responsables avaient expliqué au MagIT que leur architecture était conçue pour évoluer à terme vers une architecture 100% Flash et il est vraisemblable que c’est l’une des raisons pour lesquelles Fusion-IO a jeté son dévolu sur la firme. Notons que l’argument des cartes Flash PCIe, pourrait toutefois n’avoir qu’un temps. L’avénement du standard NVMe, en phase finale de développement, permettra en effet prochainement de connecter des SSD directement sur le bus-PCIe un utilisant un jeu de commande optimisé par rapport à l’actuel jeu de commande SCSI, conçu à l’origine pour des disques rotatifs. Il sera alors très difficile de séparer les cartes Flash PCIe des SSD en matière de capacités et de performances…  

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close