Le point sur des réseaux sans-fil toujours plus rapides

2015 sera l’année des premiers équipements supportant le standard 802.11ac wave 2 et la bande des 60 GHz. Et l’IEEE travaille déjà sur la suite.

La multiplication des terminaux mobiles conduit les constructeurs à rechercher de nouveaux moyens de délivrer de la connectivité à haut débit sans fil.

La principale évolution pour les entreprises au cours de l’année 2015 devrait être l’apparition de points d’accès conformes au standard IEEE 802.11ac wave 2, la dernière évolution des spécifications Wi-Fi, mais aussi l'émergence des premiers terminaux supportant la bande des 60 GHz. Mais l’IEEE travaille déjà  la suite. L'organisme responsable de la standardisation des technologies de réseau sans fil a ainsi démarré ses premiers travaux autour du standard 802.11ax qui devrait succéder à l’actuel 802.11ac à l’horizon 2018 et permettre de franchir la barre des 10Gbit/s.

Des débits Wi-Fi en progression constante

La principale actualité de l'année pour les réseaux sans fil devrait être l'apparition au catalogue des grands constructeurs des premiers équipements supportant le standard 802.11ac wave 2. cette spécification est une évolution de l’actuelle norme 802.11ac, qui s’appuie sur la technologie MU-MIMO (Multi-User, Multiple-Input, Multiple-Output) pour doper les performances en voie descendante des points d’accès Wi-Fi. La technologie porte ainsi à un maximum théorique de 6,93 Gbit/s le débit délivré par un point d’accès Wi-Fi. 

Pour cela, 802.11ac wave 2 s’appuie sur l’utilisation de multiples antennes pour l’émission et la réception de données (jusqu’à 8x8), mais aussi sur l’utilisation de canaux de 160 MHz dans la bande des 5 GHz (ce qui sera plus intéressant pour un usage à domicile que pour un usage en entreprise, puisqu’il est peu probable qu’une entreprise alloue autant de spectre à un seul canal…).

802.11ac wave 2 devrait peu à peu faire son apparition dans les points d’accès des grands fournisseurs de systèmes Wi-Fi dans le courant de l’année 2015, mais requerra une évolution des réseaux de distributions Ethernet desservant les points d’accès afin d’accommoder la plus grande bande passante délivrée par point d’accès. C’est d’ailleurs l’un des objectifs des travaux de l’alliance Nbase-T qui veut développer l’Ethernet à 2,5 et 5Gbit/s sur câbles de catégorie 5e et 6, afin de fournir la bande passante nécessaire à la connexion des bornes 802.11ac de nouvelle génération.

L’arrivée des réseaux sans fil à 60GHz

Une autre piste de travail pour les constructeurs est le développement de technologie de réseau sans fil dans la bande des 60GHz (802.11ad, ex-WiGig), une bande qui devrait être progressivement supportée par les terminaux mobiles (le chipset Snapdragon 810 de Qualcomm supporte ainsi le 802.11ad).

Atheros a ainsi fait la démonstration au CES d’une puce supportant à la fois les bandes des 2,4 et 5 GHz (802.11ac) et la bande des 60 GHz. La encore, la technologie devrait tout d’abord faire ses premiers pas dans des équipements grand public, notamment pour des fonctions de streaming de médias ou de synchronisation entre terminaux. Mais elle pourrait aussi faire à terme son apparition dans le monde des entreprises notamment parce que la bande des 60 GHz est aujourd’hui libre de toute interférence et que la bande disponible est large (environ 8GHz). Seul problème, 802.11ad n’a qu’une très faible portée (quelques mètres), ce qui devrait limiter son usage aux environnements de bureau.

802.11ax, le successeur de 802.11ac

Notons enfin que l’IEEE poursuit ses travaux pour améliorer encore les débits des réseaux sans-fil dans les bandes des 2,4 et 5 GHz. Les travaux du High Efficiency WLAN Study Group de l'IEEE, qui visaient à améliorer l’efficacité spectrale du Wi-Fi se sont achevés courant 2014 et ont ainsi donné naissance au projet de standard 802.11ax, qui vise à multiplier par quatre les débits actuels du 802.11ac. Avec 802.11ax, les débits de Wi-Fi devraient pour la première fois  dépasser les 10 Gbit/s dans la bande des 5GHz. Les premiers équipements préstandards pourraient faire leur apparition en 2016, mais une version finalisée du standard ne sera sans doute pas être ratifiée avant la fin 2018.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close