L'alliance NBASE-T veut standardiser l'Ethernet à 2,5 et 5 Gbit/s

Une nouvelle alliance menée par Cisco veut développer des standards Ethernet à 2,5 et 5 Gbit/s pour notamment répondre aux besoins des points d'accès Wi-Fi de nouvelle génération.

Cisco et plusieurs partenaires ont annoncé une nouvelle alliance visant à développer une spécification Ethernet à 2,5 et 5 Gbit/s supportant les câblages existant en Catégorie 5e et 6 (Cat5e et Cat6). L’objectif est de répondre aux besoins croissant des réseaux Wi-Fi, qui avec la spécification 802.11ac Wave 2, requièrent le support de bandes passantes supérieures à 1 Gigabit/s pour la connectivité des points d’accès.

En l’état des technologies réseau actuelles, le seul moyen existant pour connecter les nouvelles bornes d’accès est l'utilisation de  liens 10 Gigabit, ce qui requiert un coûteux recâblage des bâtiments et une réflexion quant à l’alimentation électrique des points d’accès (il est impossible d’apporter l’alimentation via une fibre optique, alors que le PoE permet d'alimenter les points d'accès via le câblage cuivre). L’alliance NBASE-T Alliance veut résoudre ce problème en supportant des débits de 2,5 et 5 Gbit/s sur des liens cuivre existants.

Alors que dans le datacenter des travaux sont en cours pour pousser les débits de 10 à 25 puis 50 Gbit/s, l’alliance NBASE-T vise à pousser les débits dans les réseaux d’accès. L’une des principales raisons n’est pas d’apporter plus de débit aux postes clients, mais de faire face aux besoins des futurs points d’accès sans fil. La seconde vague de systèmes 802.11ac sera capable, dans sa version la plus performante, d’atteindre des débits de l’ordre de 6,9 Gbit/s ( et plus couramment des débits de 1,8 et 3,5 Gbit/s), alors que les réseaux PoE actuels ne savent délivrer que 1 Gbit/s aux bornes.

Avec ses partenaires Aquantia, Freescale et Xilinx, Cisco entend développer des standards Ethernet à 2,5 et 5 Gbit/s sur paire torsadée. L’idée est certes de réexploiter le câblage existant, mais aussi de vendre de nouvelles générations de commutateurs à un tarif plus abordable que celui des switchs 10 Gigabit optiques actuels.

L’alliance NBASE-T entend soumettre sa spécification à l’IEEE pour tenter de la faire ratifier afin de définir un nouveau standard et éviter  le risque d’émergence de multiples technologies non compatibles. L’alliance NBASE-T lancera un « Call for Interest » ce mois et espère obtenir le feu vert de l’IEEE pour l’ouverture de travaux de standardisation des nouveaux débits. Selon Aquantia, de nouvelles sociétés devraient rejoindre l’alliance prochainement pour accélérer les travaux de normalisation de la technologie. Aucune date n’a été fournie en matière de disponibilité d’équipement, mais il est vraisemblable qu’il faudra attendre entre 18 et 24 mois pour voir apparaître de premiers équipements préstandard.

 

Pour approfondir sur LAN - WLAN

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close