.NET Core : Microsoft ouvre le moteur d’exécution de .NET

Dans son projet d’ouverture d’une partie de .NET, Microsoft a mis à l’Open Source une pièce maîtresse de son framework : le CLR. Le portage vers Linux et OS X est prévu dans les prochains mois.

Microsoft poursuit, comme promis, la mise à l’Open Source des composants cœur de son framework .NET. L’éditeur a annoncé l’ouverture du moteur d’exécution CLR (Common Language Runtime) de son vaste projet .NET Core. Il s’agit ni plus ni moins que d’une version Open Source du CLR de .NET qui permet globalement de compiler en code machine ou d’opérer certaines fonctions comme le Garbage Collector.

Microsoft

Pour mémoire, le projet .NET Core s’inscrit dans un chantier d’ouverture mené par Microsoft.

Poussé par le Cloud, l’éditeur de Redmond a dédié une division aux technologies Open Source et s’est rapproché des communautés (Linux, Hadoop, par exemple). Le groupe a également entrepris de briser son modèle de développement en mettant à l’Open Source son framework .NET très lié historiquement à la plate-forme Windows (et en confiant sa gouvernance à une fondation).

Certaines bibliothèques avaient déjà été ouvertes fin 2014 (nom du projet CoreFX). La mise à l’Open Source du CLR de .NET Core représente dans ce cadre une étape cruciale.

Dans un billet de blog, Microsoft précise que ce projet comprend quelque 2,6 millions de lignes de code dont 320 000 lignes pour le compilateur JIT et près de 55 000 pour le Garbage Collector.

L’une des prochaines étapes de .NET Core, « d’ici les prochains mois », devrait être son implémentation pour les plates-formes Linux et Mac OS X, l’un des points clés de l’ouverture de .NET. Aujourd’hui, seul Windows est supporté, mais Microsoft préfère ouvrir l’ensemble du code avant de se pencher sur son portage, assure l’éditeur dans ce même billet de blog.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close