X-IO modernise son offre de baies de stockage hybrides

X-IO, l'ex-XioTech, vient de lancer la dernière génération de ses baies de stockage hybrides ISE, nées dans le giron de Seagate en 2006. Au programme, plus de flash, le Thin provisioning et la gestion de la QoS.

Pour mieux faire face à ses rivaux sur le marché hautement concurrentiel des systèmes de stockage hybrides, X-IO a présenté une nouvelle génération de son architecture de stockage baptisée Intelligent Storage Element, ou ISE G3.

Cette troisième génération de baies SAN hybride a été conçue pour offrir plus de performances et répondre aux besoins des applications virtualisées, des clouds et des applications OLTP. Elle est motorisée par la dernière version de l’environnement système du constructeur, ISE Firmware 3.1, qui apporte la gestion de la qualité de service, le support du Thin provisioning et une intégration renforcée avec vSphere et sa console vCenter et accompagnée par le lancement de la version 4.1 de la console d’administration maison, ISE Manager Suite.

La baie de stockage hybride ISE 780 de XIOLa baie de stockage hybride ISE 780 de XIO

Des baies hybrides à l'architecture originale

La famille ISE G3 se présente sous la forme d’appliances rackables de 3U. Le nouveau fleuron de l'offre du constructeur, l’ISE 780 se présente sous la forme d’une appliance à deux contrôleurs (baptisés MRC pour Managed Reliability Controlers), configurés en mode actif/actif. Dans l’ISE 780, X-IO a utilisé des processeurs Intel Xeon de dernière génération, dopé la quantité de mémoire vive et amélioré la gestion et le volume de mémoire Flash, de telle sorte que les performances sont annoncées en hausse de 65%.

L’ISE 780 est livrable avec deux types de MRC, les premiers disposants de jusqu’à 4 interfaces Fibre Channel 8Gbit/s (soit 8 ports par brique) et les seconds disposants de deux ports Ethernet 10/40 Gbit/s pour l’accès en mode iSCSI.

Le contenu d'un DataPackLe contenu d'un DataPack

Comme dans les modèles antérieurs, les disques durs de chaque brique ISE 780 sont contenus dans des caissons autonomes baptisés Datapacks dont la conception permet, selon le constructeur de multiplier par 2 à 3 la fiabilité des disques (en minimisant notamment les vibrations et en optimisant le flux de refroidissement). Ces Datapacks peuvent être hybrides et embarquer à la fois des disques SAS et des disques SSD. Leur capacité varie de 6 To à 48 To selon les modèles. X-IO assortit ces nouveaux modèles de la même garantie de 5 ans que les générations antérieures.

Des performances et des services de stockage améliorés

La baie ISE 780 embarque 6,4 To de capacité Flash et 28,8 To de capacité disque. L’algorithme maison de tiering, baptisé Continuous Adaptive Data Placement (CADP), s’occupe du placement optimal des données sur les différentes classes de stockage en fonction des besoins. Selon X-IO la vocation de l’ISE 780 est de servir les besoins des environnements VDI et des applications OLTP. La baie délivre en effet jusqu’à  120 000 IOPS OLTP.

Il est à noter que les modèles précédents, les ISE 710, 720, 730 et 740 peuvent eux aussi bénéficier de la mise à niveau vers la version 3.1 du firmware X-IO pour bénéficier des nouvelles fonctions de qualité de service ou de Thin Provisioning, mais aussi des intégrations renforcées avec VMware et OpenStack (via un plug-in Cinder). Selon X-IO, plus de 1 200 clients utilisent actuellement ses systèmes. 6000 baies ISE auraient été commercialisées depuis le lancement de la technologie par Seagate en 2006.

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close