Google annonce une option de réplication birégion cohérente pour Google Storage

Avec son nouveau service de stockage objet bi-région cohérent, Google devrait grandement faciliter la mise en place d'applications géo-distribuées nécessitant une cohérence stricte de données entre régions.

À l’occasion de sa conférence Google Next qui se tient actuellement à Londres, Google a annoncé une importante évolution de son service Google Cloud Storage avec le support d’une option de géoréplication cohérente entre paires de régions, qui assure que l’état des données dans une région, par exemple l’Europe, est strictement cohérent avec celui des données dans une autre région comme les États-Unis.

La promesse du fournisseur de cloud est que la cohérence est garantie de façon absolue entre deux zones géographiques, ce qui est en général un défi dans le monde du stockage. 

Google propose actuellement une option de stockage multirégion, mais qui n’est pas strictement cohérente. Ainsi si les principales opérations sont cohérentes entre régions, pour les données granulaires (nouvelles écritures, listes d’objets, etc.), ce n’est pas le cas pour les buckets. Pour ces derniers, les opérations de mise à jour de métadonnées sont cohérentes pour les opérations de lecture après la modification de métadonnées, mais certaines configurations peuvent nécessiter du temps pour se propager. De même, si la gestion de versions d’objets est active, certaines modifications peuvent nécessiter un temps de propagation pouvant atteindre 30 s.

Un service actuellement en bêta

Actuellement en phase bêta, le service de géoréplication birégion de Google est disponible dans les régions eur4 (europe-north1 et europe-west4) et nam4 (us-central1 et us-east1). Il devrait grandement simplifier la mise en œuvre d’applications géodistribuées, mais aussi permettre à des entreprises de déployer des architectures hautement disponibles pour leur stockage cohérent.

L’une des applications envisagées par Google est le déploiement d’applications analytiques et Big Data géorépliquées, ou la mise en œuvre d’applications de distribution de contenus (l’option de réplication cohérente birégion évite d’avoir à se reposer sur les services d’un CDM - copy data management - pour la propagation des données entre régions).

Séparément, Google a aussi annoncé que ses services de stockage Nearline et Coldline (pour le stockage de données froides ou l’archivage) sont désormais géoredondants, ce qui permet au fournisseur de cloud d’annoncer une amélioration des SLA sur ces services, la disponibilité passant de 99 % à 99,9 %. La géodistribution des données des services Nearline et Coldline permet aussi d’abaisser la latence d’accès aux données entre régions.

La nouvelle grille d’offre de services de stockage objet de Google

Résumé de la nouvelle offre de stockage objet de Google

 

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close