BillionPhotos.com - stock.adobe.

Igneous veut faciliter la gestion des données sur les grands NAS

Le fournisseur de système de stockage objet continue à enrichir sa panoplie de services à destination des baies NAS. Après le lancement de fonctions de backup de NAS, il propose désormais des fonctions d'indexation et d'analyse ainsi que des services de déplacement de données froides des NAS vers ses plates-formes.

Après avoir levé 15 M$ additionnels en début d’année, l’américain Igneous Systems a multiplié les annonces au cours des derniers mois.

La société s’est d’abord fait connaître en dévoilant une solution de stockage objet as a service délivrable « on premises » - mais pilotable via une interface cloud -, puis elle a multiplié les développements afin d’enrichir les services de données autour de ses appliances.

Protéger les données des baies NAS

À la fin 2017, Igneous a ainsi dévoilé un service de sauvegarde de NAS baptisé DataProtect, puis l’a considérablement enrichi cet été en annonçant des intégrations natives avec les principales solutions NAS Dell EMC Isilon OneFS, Qumulo File Fabric (QF2) et Pure Storage FlashBlade.

Le service est l’un des premiers à offrir un support multiprotocole pour Isilon OneFS. Les entreprises qui utilisent SMB et NFS en même temps peuvent ainsi protéger leurs données tout en conservant intactes les informations de permissions associées. Selon la firme, cette intégration offre une alternative économique à la réplication native d’Isilon.

L’intégration native avec Qumulo offre également une alternative à la réplication dans les environnements NAS motorisés par la société. Dans le cas des baies FlashBlade de Pure, Igneous permet d’externaliser des données sur ses baies en utilisant une base de règles prédéfinies et est aussi capable de sauvegarder les données via l’intégration avec les fonctions de snapshot du constructeur.

Des services d’indexation et d’analyse avancés 

Comme l’avait laissé entendre Kiran Bhageshpur, le CEO et fondateur d’Igneous Systems, lors d’une rencontre avec la presse en décembre dernier, la société de Seattle a poursuivi le développement de services de données additionnels pour enrichir sa plate-forme.

À la fin du mois d’octobre 2018, la société a ainsi ajouté deux nouveaux services DataDiscover et DataFlow. Complémentaires de DataProtect, les deux outils permettent respectivement de trouver et d’indexer les fichiers stockés sur les systèmes Igneous et d’orchestrer intelligemment leur déplacement. Comme pour l’ensemble des fonctions des systèmes d’Igneous, le plan de contrôle de ces nouveaux services est dans le cloud.

Selon Igneous Systems, DataDiscover est à même de scanner et d’indexer jusqu’à 419 000 fichiers par seconde sur une appliance de base (4U, 60 disques), tandis que DataFlow est à même de déplacer jusqu’à 21 000 fichiers par seconde à un débit pouvant atteindre 1,2 Go/s sur une configuration similaire. Ces performances augmentent avec le nombre de nœuds Igneous déployés chez le client. Selon Igneous Systems, ses appliances et ses services sont conçus pour gérer des milliards de fichiers.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close