peshkov - stock.adobe.com

Intelligence Artificielle : Microsoft investit 1 milliard $ dans OpenAI

Un nouveau partenariat entre l'ex-association et Microsoft stimulera les recherches d'OpenAI le domaine de l'Intelligence Artificielle Généraliste et dotera Azure de nouvelles capacités de calcul haute performance dédiées à l'AI.

Quelques mois seulement après être devenue une entité à but lucratif, l’ancienne association OpenAI a annoncé avoir signé un nouveau partenariat avec Microsoft. Les deux sociétés commercialiseront les projets d’OpenAI, collaboreront dans la recherche pour une intelligence artificielle « généraliste » (ou AGI, pour Artificial General Intelligence) et développeront de nouvelles technologies de supercalculateurs pour l’Intelligence Artificielle (IA) sur Azure.

« Peu d’organisations, et peu de chercheurs, ont eu l’ambition de se fixer comme objectif la mise au point d’une intelligence artificielle généraliste (AGI) », constate Mike Gualtieri, analyste chez Forrester. Par AGI, il faut comprendre le domaine de l’IA qui tente de développer des machines qui apprennent et fonctionnent comme les humains.

Le partenariat entre Microsoft et OpenAI fera de Microsoft le fournisseur cloud exclusif et le partenaire privilégié pour commercialiser les nouveaux produits d’OpenAI. De son côté, OpenAI développera de nouvelles capacités de supercalcul pour Azure, dixit un billet de blog daté du 22 juillet.

Un milliard

En parallèle, Microsoft investira 1 milliard de dollars dans OpenAI. Bien qu’un porte-parole de Microsoft ait refusé de commenter la forme que prendra cet investissement, il a fait savoir qu’aucun fonds n’aura la forme de crédits Azure, soulignant l’engagement de Microsoft envers un accord de réel développement.

Il n’en reste pas moins que les deux acteurs n’en ont pas dit beaucoup sur la façon dont l’argent sera alloué.

« Je me méfie de cet investissement d’un milliard. C’est une somme importante, mais je n’ai vu aucun détail sur la façon dont cet investissement sera dépensé et sur les conditions, s’il y en a, de cet effort financer », a dit Mike Gualtieri.

« La vraie question que j’aurais pour Microsoft et OpenAI c’est : “Dans combien de temps pensez-vous que l’AGI sera réelle ?” ».

Continuation d’un ancien accord

Microsoft était déjà la plate-forme cloud préférentielle d’OpenAI, suite à un partenariat initié en 2016. Cet accord a également vu les deux sociétés travailler de consort pour faire progresser différentes technologies d’IA.

Ce nouvel accord – qui passe à la vitesse supérieure – semble viser à aider Microsoft à mieux concurrencer les autres acteurs du cloud et de l’IA, en particulier Google et AWS, tout en donnant un nouvel élan à OpenAI pour mener à bien ses recherches sur l’AGI, qui en sont encore à leurs premiers stades.

Créé en 2015 en tant qu’organisation à but non lucratif, OpenAI a reçu plus d’un milliard de dollars de financement à son lancement, avec des investisseurs notables, dont Elon Musk (également fondateur de l’organisation), ou Peter Thiel. Le souvent controversé Elon Musk, cofondateur et PDG de Tesla, a quitté OpenAI en février 2019. AWS avait également investi à l’époque.

Au fil des années, OpenAI a développé des outils open source comme Gym, une boîte à outils pour créer et comparer des algorithmes d’apprentissage par renforcement, et en a présenté de nombreux autres comme une main robotique ou un système qui a appris à jouer au jeu de stratégie par équipes Dota.

Début de 2019, la société s’est restructurée pour créer OpenAI LP, une entité hybride à la fois à but lucratif et non lucratif. Cette nouvelle société « à but lucratif plafonné » permettra aux investisseurs et aux employés de faire de toucher des bénéfices, mais plafonnés, explique OpenAI.

Un accord encore flou

La raison de cette restructuration, indiquait un billet de mars, est de collecter plus de fonds pour financer la recherche et les projets open source, tout en gardant l’entreprise – au moins partiellement – à but non lucratif.

Le nouveau partenariat entre Microsoft et OpenAI est la première initiative importante d’OpenAI depuis cette restructuration.

Quelles technologies d’OpenAI seront commercialisées et comment OpenAI et Microsoft les commercialiseront ? La réponse n’est pas encore claire. L’organisation a créé de nombreux outils spécialisés ainsi que des technologies d’IA ouvertes, qui pourraient être vendues sous forme de services sur Azure. OpenAI consent simplement à dire qu’il a l’intention de « céder sous licence certaines de nos technologies pré-AGI ».

Pour approfondir sur Outils décisionnels et analytiques

- ANNONCES GOOGLE

Close