Tierney - stock.adobe.com

Google s’associe à Dell pour pousser les Chromebooks en entreprise

Les Latitude 5400 et 5300 marquent l’ouverture d’une nouvelle ligne d’ordinateurs portables animés par Chrome OS et dédiés aux entreprises. Un territoire qu’ils avaient déjà commencé à conquérir, au-delà du monde de l’éducation.

Dell et Google se sont associés pour accélérer la percée de Chrome OS dans le monde de l’entreprise. L’ordinateur portable Latitude 5400 et le 2-en-1 Latitude 5300 marquent le lancement de la nouvelle gamme Chromebook Enterprise.

Et pour cela, Dell met notamment en avant la sécurité et les capacités d’administration. Certaines tiennent aux efforts de Google qui a ajouté à Chrome Enterprise Upgrade le verrouillage d’appareil à distance, la possibilité d’effacer les données utilisateur à la fin de chaque session, ou encore l’intégration d'Active Directory et SAML.

Mais Dell avance pour sa part le support des appareils Chrome OS au sein de son Unified Workspace pour l’administration comme le déploiement ou encore le support technique – à distance. Et cela de manière consistante – y compris pour les parcs hétérogènes – en particulier en profitant de SupportAssist, pour les clients de la suite ProSupport. Dell souligne au passage que ses deux Chromebooks sont les premiers à offrir des capacités de diagnostic matériel sans avoir à lancer le système d’exploitation. Le constructeur met aussi en avant la capacité à intervenir sur les modules de mémoire vive, les supports de stockage et la batterie directement.

Les deux nouveaux Chromebooks de Dell peuvent embarquer jusqu’à 32 Go de mémoire vive et être configurés, à la commande, avec des processeurs Intel Celeron, Core i3, Core i5 ou i7 de huitième génération, et jusqu’à 512 Go de SSD PCIe NVMe. Les deux portables sont dotés d’une interface WiFi 802.11ac – un modem cellulaire peut être ajouté à la configuration avant la commande. La capacité de la batterie peut également être ajustée à ce moment-là.

Ces multiples options peuvent affecter considérablement une facture qui s’avère déjà gonflée par rapport à ce à quoi les Chromebooks pouvaient avoir jusqu’ici habitué. Le ticket d’entrée est ainsi fixé par Dell à 699 $ US pour le Lattitude 5400, et à 819 $ US pour le 2-en-1 Lattitude 5300. C’est bien loin du premier prix du Lenovo 14e, lancé au printemps à partir de 279 € HT, pour ne prendre que cet exemple.

L’ordinateur portable de Lenovo fait partie des premiers Chromebooks animés par des processeurs AMD et annoncés en début d’année. Sur le papier, il apparaît clairement moins bien doté que les deux nouvelles machines avancées par Dell.

Et si le constructeur d’Austin semble miser sur des portefeuilles mieux garnis dans le monde de l’entreprise que dans celui de l’éducation, le prix – présenté comme comparable à celui d’un client léger – n’a pas manqué de jouer dans le choix de certains, à commencer par Decathlon. Et cela au-delà de la simplicité d’administration qui a permis aux Chromebooks de séduire.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close