ty - stock.adobe.com

AMD se lance sur le marché des Chromebook

Le fondeur se pose en alternative à Intel pour ces ordinateurs portables animés par Chrome OS. Acer et HP seront les premiers constructeurs à se lancer, dans le courant de l’année.

AMD vient de profiter du CES qui se déroule actuellement à Las Vegas pour jeter un pavé dans la mare d’Intel : la septième génération de ses processeurs A-Series qu’il destine aux portables animés par le système d’exploitation Chrome OS de Google.

Dans un communiqué de presse, le fondeur revendique, pour le plus puissant de ses nouveaux processeurs, des performances d’une vingtaine de pourcents plus élevées que les Pentium N4200 et Celeron N3350 de son concurrent Intel, pour la navigation Web et les applications Web. AMD va plus loin et évoque des performances multipliées par plus de trois pour le client de messagerie électronique et des gains pouvant atteindre 74 % pour les applications bureautiques locales. Et c’est sans compter avec des capacités de retouche photo 42 % plus rapides ou encore des performances de jeu en ligne jusqu’à 43 % plus élevées.

Ses puces A6-9220C et A4-9120C affichent une enveloppe thermique de 6W pour une fréquence de fonctionnement de 1,8 GHz et 1,6 GHz respectivement, avec un boost  à 2,7 GHz pour le premier, et 2,4 GHz pour le second. Le premier embarque une unité de traitement graphique Radeon série R5 à 720 MHz, contre un Radeon série R4 à 600 MHz pour le second.

Les premiers constructeurs à tirer profit de ces composants seront Acer et HP, dans un portable à l’écran de 15,6 pouces de diagonale pour le premier, et de 14 pouces pour le second. Le Chromebook de HP sera proposé avec les deux processeurs, au choix, ainsi qu’avec un écran 1366x768 ou 1080p tactile.

Les machines des deux constructeurs sont attendues en Europe au printemps. Elles devraient offrir un modeste répit aux processeurs x86 sur le marché des Chromebook en attendant l’arrivée de systèmes ARM.

Les Chromebook tendent à séduire pour leur simplicité d’administration, notamment comme client VDI, mais pas uniquement. Google l’a bien compris et s’attache à attirer là les entreprises depuis un an et demi.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close