ty - stock.adobe.com

PC, tablettes, et Chromebook, grands gagnants des confinements

Les ventes de ces terminaux se sont spectaculairement bien portées en 2020, sans trop de surprise, portées notamment par la demande grand public et du secteur de l’éducation.

Selon Gartner, les ventes mondiales d’ordinateurs personnels ont progressé de 10,7 % au quatrième trimestre 2020, et de 4,8 % sur un an, à 275 millions d’unités. Pour Mikako Kitagwa, directeur de recherche au sein du cabinet, ces résultats sont dus à « une solide demande du grand public », et cela tout particulièrement « dans les régions où les gouvernements ont maintenu des ordres de confinement alors que la pandémie de Covid-19 persiste ».

Car avant cela, les consommateurs s’étaient détournés des ordinateurs personnels au profit des smartphones. Mais dans un contexte de confinement, « les PCs sont redevenus un appareil essentiel pour les consommateurs ». A contrario, les investissements des entreprises « sont restés faibles au dernier trimestre, les achats urgents pour le télétravail ont atteint leur pic plus tôt », l’an passé.

« La performance exceptionnelle des ordinateurs portables peut encore être attribuée à la demande massive du grand public et de l’éducation. »
Liam HallAnalyste senior, IDC

Le bilan d’IDC pour la région EMEA est moins tranché, faisant ressortir une progression sur un an, au dernier trimestre 2020, de 21,3 % de la demande grand public, et de 13,6 % côté entreprises. En Europe de l’Ouest, la progression s’est établie à 20 %, portée principalement par les ordinateurs portables (+39,4 % sur un an), à 12,9 millions d’unités. Pour Liam Hall, analyste sénior chez IDC, « la performance exceptionnelle des ordinateurs portables peut encore être attribuée à la demande massive du grand public et de l’éducation ». Là, encore, les confinements ont joué à plein.

Le son de cloche n’est guère différent du côté de Canalys qui estime que les ventes d’ordinateurs personnels (tablettes et Chromebook inclus) ont enregistré une croissance de 35 % sur un an au dernier trimestre 2020, à 143,7 millions d’unités. Et de souligner qu’il s’agit du troisième trimestre de progression consécutif. Au total, selon le cabinet, il s’est vendu 458 millions d’unités de ces appareils personnels, « le volume le plus élevé depuis 2015 », soit une croissance de 17 %.

Par Canalys, le succès des tablettes – et tout particulièrement des iPad d’Apple – « montre à quel point l’accès facile à la puissance de calcul est devenu important actuellement ». Mais il faut aussi compter avec les Chromebooks. Pour le directeur de recherche Rushabh Doshi, la demande a là « crevé le plafond ». Grand bénéficiaire des circonstances, HP a vu son offre, sur le segment, profiter d’une croissance de 235 % sur un an au quatrième trimestre 2020.

De son côté, IDC relève également une demande « sans précédent » pour les tablettes en 2020, avec un total de 164,1 millions d’unités livrées, soit une croissance de 13,6 % sur un an. Là encore, c’est Apple qui tient la première place du podium, avec plus de dix points d’avance sur Samsung, à 32,5 % de parts de marché.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

Close