alotofpeople - Fotolia

PC : HP surfe sur la vague du télétravail

Les nouveaux produits du constructeur sont centrés sur la « micro-mobilité » autour du domicile, pour permettre aux employés d’être pleinement productifs dans des espaces qui ne sont pas prévus pour le travail.

Les récentes annonces de HP en matière d’informatique personnelle, comme un moniteur secondaire portable et des ordinateurs portables avec une interface LTE et 5G, soulignent l’importance des moyens de productivité en mobilité même partielle.

Suite de l'article ci-dessous

HP Inc. a récemment annoncé de nouveaux ordinateurs portables EliteBook, des PC EliteDesk, et des moniteurs, en discutant des défis induits par les mesures de confinement et la manière dont les entreprises pourraient y répondre.

Cory McElroy, directeur en charge de la gestion des produits pour les ordinateurs portables professionnels chez HP, estime en particulier que la distinction entre vie professionnelle et vie privée a disparu. Selon lui, les outils d’entreprise doivent être suffisamment flexibles pour fonctionner dans un environnement domestique qui n’a pas été conçu pour être un lieu de travail.

Andrew Hewitt, analyste chez Forrester, relève pour sa part que la nature de la pandémie de Covid-19 a pris les entreprises au dépourvu et qu’elles s’efforcent désormais de reprendre le contrôle de leur environnement IT.
Mais les administrateurs commencent à réfléchir plus largement à la technologie nécessaire pour accompagner les mesures de travail à domicile, notamment en termes de performances des connexions réseau et les configurations à double écran : « nombre d’organisations avec lesquelles je travaille ont beaucoup de mal à acquérir cette expérience technologique globale dans le bureau à domicile. Elles pensent généralement qu’une personne a besoin d’un appareil et d’un accès à la vidéoconférence, mais souvent elles ne réfléchissent pas à l’écosystème technologique dans son ensemble ».

Répondre aux besoins du télétravail

Pour Cory McElroy, l’environnement domestique présente des défis qui n’existent pas dans le cadre du bureau : à la maison, les travailleurs doivent se battre pour obtenir de la bande passante et d’autres ressources potentiellement rares, comme des espaces calmes. Dès lors, selon lui, le matériel doit s’adapter à ce qu’il désigne sous le terme de « micro mobilité », c’est-à-dire à la capacité de l’utilisateur de prendre un appel, se déplacer vers un autre espace de la maison et reprendre le travail selon la situation.

Le constructeur a annoncé plusieurs nouveaux ordinateurs portables dans sa gamme EliteBook, dont les HP EliteBook x360 1030 G7 et HP EliteBook x360 1040 G7, tous deux dotés d’une interface 5G. Il faut ajouter à cela de nouveaux ordinateurs portables avec une interface 4G LTE en option, comme le HP EliteBook 835 G7, le HP EliteBook 845 G7 et le HP EliteBook 855 G7.

Les ordinateurs portables EliteBook 5G et LTE permettent une micro mobilité tout en assurant une connectivité fiable, en contournant les éventuelles limites de la bande passante du réseau domestique. En outre, pour Cory McElroy, les écrans antireflets des ordinateurs permettent de travailler plus facilement à l’extérieur, à la lumière du soleil.

Aaron Slessinger, responsable de la planification pour l’offre d’écrans professionnels de HP, estime que 38 % des employés travaillant à domicile ont besoin d’un écran supplémentaire, selon les résultats d’une enquête de HP auprès de décideurs IT et d’utilisateurs finaux. Toutefois, 51 % des travailleurs à distance n’ont pas d’espace de travail dédié. C’est là qu’entre en scène le moniteur portable HP E14 G4 : un écran supplémentaire de 14 pouces qui se veut accompagner l’utilisateur mobile. Il est connecté et alimenté par un câble USB-C et dispose d’une base repliable qui lui permet de rester debout de manière indépendante.

Des opportunités certaines

Pour Andrew Hewitt, l’adoption précipitée des politiques de travail à domicile a conduit à une déconnexion entre les expériences à la maison et au bureau : « pendant un certain temps, les gens pensaient que cette pandémie ne durerait que quelques semaines. Il semble que beaucoup d’organisations encouragent leurs collaborateurs à rester chez eux plus longtemps ».

Comme il pourrait bien s’écouler beaucoup de temps avant que les bureaux ne reprennent leurs activités normales, l’analyste estime que les administrateurs de parcs devraient se pencher sur la question du déploiement d’outils tels que moniteurs, claviers et souris qui pourraient être déployés au mieux à la maison, afin d’assurer une productivité optimale dans un cadre de télétravail.

« L'informatique doit mieux accompagner une main-d'œuvre à distance et de manière plus ergonomique. »
Holger MuellerAnalyste et VP, Constellation Research

Holger Mueller, vice-président et analyste principal chez Constellation Research, s’inscrit sur la même ligne : « l’informatique doit mieux accompagner une main-d’œuvre à distance et de manière plus ergonomique ». Et de suggérer que les entreprises considèrent le matériel, comme un second moniteur, en plus de choses telles que le mobilier pour assurer la productivité des employés à domicile.

Dans ce contexte, pour l’analyste indépendant Eric Klein, HP apparaît bien positionné pour répondre aux besoins des entreprises en matière d’accompagnement du travail à domicile. La demande d’ordinateurs portables en général a été soutenue, et les nouvelles technologies pourraient aider à relever les nouveaux défis posés par le télétravail : « alors que la main-d’œuvre se retrouve plus éloignée, et que nous sommes plus nombreux à travailler à distance, il arrive souvent que nos réseaux domestiques ne soient pas assez robustes ou fiables ».
Pour lui, des ordinateurs portables compatibles 4G LTE et 5G peuvent aider à assurer une continuité de connectivité même lorsque le réseau domestique est loin d’être idéal.

Et puisque beaucoup de personnes se trouvent contraintes d’improviser un espace de travail à domicile, comme une table de salle à manger, un moniteur portable peut être une solution pour ceux qui ont besoin d’un second écran, estime Eric Klein : « c’est en fait une démarche très astucieuse. [HP] se rend compte que beaucoup de personnes travaillant à domicile n’ont pas de second écran », mais en veulent un.

Plus généralement, l’analyste s’attend à ce que les constructeurs de matériel informatique cherchent de nouvelles façons de s’attaquer au créneau du travail à domicile, car la situation semble appelée à perdurer : « il y a des opportunités pour une gamme de matériel plus large que ce que nous avons vu jusqu’à présent ».

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

Close