ProMotion - Fotolia

Réseaux : avec Acacia, Cisco veut conquérir les acteurs du cloud

Les fournisseurs de service en ligne boudent les solutions sur étagère de l’équipementier. Pour renouer avec eux, Cisco a donc racheté pour 4,6 mds $ l’acteur qui les fournit en interconnexions.

C’est enfin conclu : l’équipementier Cisco a cette fois-ci racheté pour de bon le fabricant de convertisseurs optiques Acacia. Ses produits servent à interconnecter par fibre optique des sites sur lesquels les réseaux fonctionnent traditionnellement en cuivre. Les analystes estiment qu’ils sont essentiels à Cisco pour augmenter ses ventes sur le segment des fournisseurs de services en ligne. En effet, depuis ces dernières années, les hébergeurs et les éditeurs de contenu se sont détournés de Cisco pour router leurs flux d’informations à l’aide d’équipements plus ouverts, compatibles avec tous les systèmes dédiés à un usage particulier.

Suite de l'article ci-dessous

Pour autant, ce rachat aura connu une succession de rebondissements. Annoncé dès 2019, il a ensuite été sans cesse retardé par les équipes dirigeantes d’Acacia qui multipliait les prétextes bureaucratiques. En début d’année, Cisco n’avait plus trouvé d’autre moyen que de rallonger de 2 milliards de dollars son offre initiale qui était de 2,6 mds $. Une nouvelle somme à peine suffisante pour convaincre Acacia de se laisser racheter. Lors de la signature qui vient d’entériner l’acquisition, le PDG d’Acacia, Raj Shanmugaraj, n’a pas pu s’empêcher de déclarer à la presse que la valeur de sa société avait augmenté bien au-delà de ce que Cisco proposait.

« Nous nous engageons à accompagner les nouveaux clients d’Acacia dans tous leurs projets. »
Bill GartnerDG activité systèmes optiques, Cisco

En réponse, Cisco se veut rassurant : il continuera à soutenir les clients d’Acacia et à vendre ses produits séparément du matériel Cisco. Les produits optiques d’Acacia se connectent à tous les switches et routeurs du marché « et cela restera ainsi, ils ne seront pas verrouillés dorénavant aux produits Cisco », assure Bill Gartner, le directeur général de l’activité systèmes optiques chez Cisco, dans un billet de blog. « Nous nous engageons même à accompagner les nouveaux clients d’Acacia dans tous leurs projets », insiste-t-il.

Les produits Acacia vont des connectiques optiques jusqu’aux modulateurs qui convertissent les signaux cuivre en optique, en passant par des appareils de traitement du signal à base de composants photoniques. Ses solutions sont utilisées par les géants du cloud qui s’en servent pour interconnecter leurs différents datacenters.

L’enjeu de répondre aux attentes des acteurs du cloud

Ce rachat est une nouvelle étape de la stratégie de séduction des opérateurs dans laquelle Cisco s’est lancé depuis 2019. À l’époque, il sortait son Asic propriétaire de ses équipements pour en faire une puce intégrable à tout autre appareil. Il s’agissait du Silicon One. Dans la foulée il proposait aussi de vendre séparément IOS XR, son système d’exploitation réseau. L’enjeu est de convaincre les acteurs du cloud qu’il reste leur partenaire dans les projets de designs réseau personnalisés.

En effet, AWS, Azure, Google, OVHcloud, et même des fournisseurs de contenu comme Facebook ou Netflix ne souhaitent plus acheter leurs serveurs, baies de disques et équipements réseau sur étagère. Ils préfèrent les assembler eux-mêmes pour qu’ils correspondent plus précisément à leurs besoins.

Cisco avait annoncé son intention de racheter Acacia juste après avoir fait l’acquisition de Luxtera, un autre spécialiste des réseaux optiques qui fabrique, lui aussi, des convertisseurs de signaux cuivre à base de composants photoniques. À date, tous ces efforts n’ont pas encore incité les géants du cloud à se rapprocher de Cisco.

Pendant ce temps, la demande pour les produits Acacia a explosé durant la crise pandémique. En particulier parmi les fournisseurs de services en cloud qui y voyaient un moyen de solidifier suffisamment leurs interconnexions pour supporter la croissance exponentielle de télétravailleurs parmi leurs clients.

Pour approfondir sur Architectures de Datacenters

Close