Cohesity mondialise sa stratégie produit

Les services de sauvegarde de Cohesity sont disponibles en Europe. Et désormais, toutes les futures nouveautés apparaîtront simultanément dans toutes les régions.

La principale nouveauté de Cohesity est sa disponibilité sur les data centers en Europe. Mais pas seulement : désormais, toutes les nouveautés futures de Cohesity seront disponibles simultanément partout dans le monde, et pas seulement aux USA en premier. Si mettre en place une solution de sauvegarde dans le cloud d’AWS n’a rien de techniquement bien sorcier, Cohesity suit une stratégie à la demande de ses clients. C’est pour cette raison que toutes les régions AWS n’ont pas été desservies en même temps.

L’Allemagne servie en premier

L’offre DataProtect Service est donc maintenant disponible en Europe. Concrètement, le premier centre activé est celui de Francfort, outre-Rhin. Ce choix de l’Allemagne n’est pas dû au hasard : en termes de législation, de protection de la donnée, etc., il s’agit de l’un des pays les plus avancés en Europe. Londres arrivera cet été et, à l’automne, une offre pour la France sera hébergée à Paris.

« En France, Cohesity a comme partenaire historique SCC depuis 2017, qui dispose d’un certain nombre de personnels techniques et commerciaux, certifiés par Cohesity. Il s’agit en plus d’un partenaire CPPO (Consulting Partner Private Offers) d’AWS », décrit Laurent Garcia, EMEA SaaS Sales/GTM Leader de Cohesity. De plus SCC déploie l’offre de Cohesity soit dans les data centers de ses clients, soit dans les siens.

L’offre intègre désormais la protection des environnements hors Office 365. « Auparavant les environnements SQL ou VMware étaient supportés partiellement », explique Laurent Garcia. D’ici juillet apparaîtra une seconde offre de services, centrée sur le PRA, grâce à la disponibilité de DataPlatform 6.6. D’autres offres autour de la convergence et de la conformité sont prévues pour 2021, toujours sur AWS et gérées par Cohesity. AWS est le fournisseur cloud préféré de Cohesity, mais certaines fonctions sont disponibles sur le cloud Azure de Microsoft, en matière d’archivage par exemple.

Quatre scénarios disponibles

Aujourd’hui, un client a quatre possibilités pour déployer Cohesity. La première consiste à déployer l’architecture dans son propre datacenter. Il aura alors à charge le coût du matériel, du logiciel et de la mise en place des couches de protection. La seconde option est d’utiliser certaines fonctions de Cohesity, l’archivage par exemple, sur Glacier ou sur Azure. Là, il revient au client de choisir les bonnes régions pour héberger ses données et l’infrastructure. À charge pour lui aussi d’acquérir les licences Cohesity et d’assurer l’administration.

Le troisième scénario est géré par Cohesity, qui sélectionne avec son client le partenaire de sa région. Cohesity prend en charge les couches de l’infrastructure, et leur intégration pour produire un service SaaS. Dans ce cas-là, la seule chose qui reste aux mains du client et du partenaire est la mise en place des politiques de rétention, d’administration et éventuellement de migration des données.

Dernière option, la collaboration avec les partenaires et fournisseurs de service de Cohesity, qui fournissent une offre de services managés. Là, c’est un package clés en main. Mais l’ensemble de ces scénarios peut être mixé.

Pour approfondir sur Backup et protection de données

Close