DaaS : Shadow propose d’utiliser ses propres licences Windows 10 Entreprise

Le spécialiste français du poste de travail virtuel en mode service permet désormais à ses clients d’utiliser leurs propres licences Windows 10 Entreprise. Et d’avancer une économie substantielle.

Shadow permet désormais aux clients de ses Business Solutions d’utiliser non plus seulement Windows Server 2019 mais aussi Windows 10 Entreprise, et cela avec leurs propres licences. 

Dans un communiqué adressé à la presse et qui a annoncé cette nouveauté, Shadow souligne les économies que les entreprises sont susceptibles d’en retirer : 30 euros par mois, « soit entre 16 % et 33 % de réduction selon l’offre Shadow Business Solutions à laquelle vous souscrivez ».

Le spécialiste français du poste de travail virtuel en mode service (DaaS) indique par ailleurs préparer la vente en ligne de licences Windows 10 Entreprise pour ses clients n’en disposant pas déjà. Enfin, il annonce que Windows 11 Entreprise sera proposé « au cours du deuxième trimestre 2023 ». 

Pour mémoire, Shadow s’appelait auparavant Blade. La société à l’origine d’un service VDI dédié au gaming avait été placée en redressement judiciaire après avoir subi des difficultés techniques (Blade voulait quitter l’infrastructure d’OVHcloud) et des conflits en interne. Elle n’avait pas su convaincre les investisseurs de l’accompagner, malgré une forte croissance affichée. 

En 2021, face à Illiad (Scaleway), le tribunal de commerce de Paris a retenu l’offre de reprise d’Octave Klaba, fondateur et président du conseil d’administration d’OVHcloud, à travers le bras d’investissement d’HubiC : Jezby Ventures. HubiC et Blade ont disparu au profit de la marque Shadow.

En sus de son offre pour les professionnels, Shadow a déjà lancé Shadow Drive, une solution de stockage en cloud, développée en partenariat avec NextCloud, et présentée comme une alternative à Google Drive, Box ou DropBox.

Shadow entend compléter cette première brique avec une messagerie instantanée, des outils d’édition en ligne, ou encore un service de visioconférence.

This Content Component encountered an error
Close