Prism : un impact commercial plus limité que prévu

Certains craignaient que le scandale Prism n’ait un fort impact sur l’activité commerciale des acteurs américains du Cloud. La situation semble tout autre.

Selon Forrester, les inquiétudes relatives à l’impact commercial des révélations sur les activités de la NSA, l’agence américaine du renseignement, étaient bien trop importantes.

En juillet 2013, la Cloud Security Alliance relevait une crise de confiance. Ainsi, un sondage montrait que 56 % des entreprises non-américaines utilisatrices de services Cloud étaient moins prédisposées à utiliser de tels services produits outre-Atlantique, après les révélations du scandale Prism.

Un mois plus tard, Dylan Tweney lançait un véritable appel au sursaut économique dans les colonnes de VentureBeat. Il s’appuyait alors sur une étude de l’Information Technology & Innovation Foudation (Itif) selon laquelle « l’industrie américaine du Cloud risque de perdre 22 Md$ à 35 Md$ au cours des trois prochaines années en conséquence des récentes révélations sur les programmes de surveillance électronique de la NSA ». Et l’Itif d’expliquer alors que « l’impact de Prism sur les entreprises américaines pourrait être particulièrement fort parce que le Cloud Computing est une industrie à croissance rapide ». James Staten, du cabinet Forrester entrevoyait un risque encore plus considérable.

Un peu plus tard, Cisco – notamment – venait d’ailleurs étayer ces propos à l’occasion de la présentation de ses résultats trimestriels.

Aujourd’hui Forrester estime donc que Prism n’a pas eu l’impact commercial craint initial. Pour le cabinet, les entreprises utilisatrices ont continué à faire confiance à leurs partenaires nord-américains. Mais ils sont ressortis du scandale avec une position renforcée pour gérer leur propre sécurité : « la prise de conscience globale sur la cybersécurité progresse et les entreprises prennent des mesures substantielles pour protéger leurs informations de valeur, non seulement de l’espionnage des gouvernements, mais aussi des cyberattaques ».

Pour approfondir sur Législation

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close