Riverbed dope ses appliances convergées SteelFusion pour sites distants

Le constructeur a mis à jour ses appliances pour sites distants SteelFusion, qui allient optimisation WAN, accélération du stockage et virtualisation et présenté SteelCentral Portal.

Riverbed Technology vient coup sur coup de doper les capacités de ses appliances SteelFusion – conçues pour délivrer des services IT aux sites des comptes moyens et des grandes entreprises — et d’annoncer SteelCentral Portal 1.0, une solution de tableau de bord pour corréler les informations de ses multiples produits de gestion des performances applicatives et réseau.

Le lancement de la version 4.0 de SteelFusion – ex-Granite – a été l’occasion pour la firme de revoir à la hausse les spécifications de ses modèles Core et Edge et de repositionner son offre comme une solution d’infrastructure hyperconvergée pour les sites distants. L’idée est que l’appliance SteelFusion doit pouvoir fournir à elle seule tous les services réseaux, stockage et applicatifs nécessaires au fonctionnement d’une agence ou d’un site distant.

Une appliance Riverbed SteelFusionUne appliance Riverbed SteelFusion

Une appliance hyperconvergée pour sites distants

Dans la pratique, les appliances SteelFusion sont des serveurs x86 dont l’OS embarqué fournit les mêmes services d’optimisation WAN qu’une appliance SteelHead, ainsi que des services d’accélération, de cache et de réplication de stockage. Chaque appliance incorpore aussi une version de l’hyperviseur vSphere ESXi 5.5 de VMware pour accueillir des applications locales.

Cinq modèles d’appliances SteelFusion Edge sont proposés comportant de 8 à 26 cœurs CPU (dont 4 à 20 disponibles pour ESXi) et disposant de 48 à 336 Go de RAM (dont 32 à 256 Go disponibles pour ESXi). Selon Christian Lorentz, le responsable produits Europe de Riverbed, les nouvelles appliances ont des performances en IOPS jusqu’à 10 fois meilleures que celles de la génération précédente et une capacité CPU jusqu’à 2,5 fois supérieure pour l’hébergement de VM.

Les appliances SteelFusion Core s’installent quant à elles dans le datacenter et agissent comme des passerelles intelligentes entre les baies de stockage SAN du datacenter – les solutions de Datacore, Dell, EMC, IBM et NetApp sont supportées - les appliances Edge. Trois modèles sont proposés capables de gérer un nombre plus ou moins élevé de sites distants (de 5 à 150) et surtout de gérer un volume de données plus ou moins grand (de 2 à 100 To).

Centraliser le stockage et la protection des données des agences distantes

Dès qu’un utilisateur ou une application sur le site distant veut accéder à des données dans le datacenter,l’appliance Edge locale agit comme un cache intelligent. Elle obtient les données depuis l’appliance SteelFusion Core et les met en cache sur ses disques (un mix entre SSD et disques durs). L’objectif de ce mécanisme de cache intelligent est de garantir aux utilisateurs et aux applications locales des performances d’accès au stockage distant proches de celles d’un stockage local.

Le principal marché visé par Riverbed est celui de la consolidation des infrastructures dans les sites distants et agences. La technologie SteelFusion permet en effet de consolider le stockage en central, tout en maintenant des capacités applicatives locales. Elle permet aussi de répliquer de façon systématique en central les données stockées sur l’appliance (il est ainsi possible de créer des VM sur le stockage local et de répliquer leur contenu vers un ou plusieurs datacenters). Une autre fonction remplie par les appliances SteelFusion est d’assurer la sauvegarde et la réplication des données locales en central (scénario de consolidation des sauvegardes en central). Il est à noter qu’en cas de perte ou de défaillance d’une appliance edge, il suffit de mettre en place une nouvelle appliance et celle-ci commencera à rerépliquer et resynchroniser les données dans son cache assurant ainsi un redémarrage de l’activité du site distant bien plus rapide qu’avec une solution d’infrastructure traditionnelle.

SteelCentral Portal 1.0 : un reporting unifié pour les outils de gestion de performances applicative et réseau de Riverbed

Le rafraîchissement de la gamme SteelFusion s’accompagne du lancement de SteelCentral Portal 1.0. Comme l’indique Christian Lorentz, ce nouveau logiciel permet de consolider et d’unifier toutes les informations provenant des différents produits de gestion de performances applicatives (APM) et réseau (NPM) de la marque. SteelCentral Portal 1.0 agrège et corrèle les informations collectées par App Internals, NetSensor, NetProfiler et AppResponse (issu du rachat d'Opnet) pour permettre de bâtir des tableaux de bord consolidés.

La solution arrive avec des tableaux de bord prédéfinis, mais il est aussi possible de concevoir des tableaux de bord personnalisés. L’application vise en priorité les utilisateurs techniques, mais peut aussi être utilisée pour concevoir des tableaux de bord à destination des utilisateurs métiers.

Pour l’instant, SteelCentral n’a pas la possibilité de collecter des données provenant de produits tiers, mais peut en revanche apporter ses informations à des outils plus complets.

Pour approfondir sur x86

- ANNONCES GOOGLE

Close